Jeunes immigrants et Premières Nations Ensemble pour une chanson

Communiqué

Jeunes immigrants et Premières Nations <i>Ensemble pour une chanson</i>
* (Photo : Genevieve Labbe)

Dans le cadre du projet Ensemble pour une chanson, un groupe de sept jeunes âgés de 18 à 25 ans, issus de l’immigration et des Premières Nations, ont collaboré avec l’auteure-compositrice-interprète et responsable du rapprochement des communautés du Comité d’accueil international des Bois-Francs (CAIBF), Geneviève Labbé, afin de composer une chanson et réaliser un vidéoclip.

Ce dernier qui vient tout juste d’être lancé sur Internet, Souffle de vie, a été une initiative de Mélanie Picard, responsable du volet jeunesse et interventions du CAIBF, qui en plus d’avoir assuré la coordination, a su rendre ce projet possible en animant les ateliers et en mobilisant les jeunes.

Les jeunes artistes participants sont originaires du Rwanda, de la Syrie, de la République centrafricaine et de Uashat (Sept-Îles). Malgré la tenue virtuelle des rencontres et les défis de langue, ce projet créatif a permis à des jeunes provenant de différents milieux de s’exprimer sur leur histoire, leur culture et sur les souvenirs qu’ils portent en eux.

Une collaboration avec deux jeunes des Premières Nations

«Pour le CAIBF, c’était important de créer des projets qui mettent en relation des jeunes issus de l’immigration ainsi que des jeunes des Premières Nations. Ces communautés ont plusieurs points communs, dont un historique de déracinement, et partagent des valeurs culturelles, traditionnelles et communautaires communes», mentionne Mélanie Picard.

Ce projet a permis de mettre en place un dialogue entre eux et, grâce à la présence significative de Amy Mullen et de Maikaniss Thomas Vollant-Niquay, les jeunes nouvellement arrivés ont eu la chance de découvrir la diversité des cultures autochtones du Québec. «C’était la première fois que je rencontrais des personnes des Premières Nations et cette rencontre m’a beaucoup touchée. À travers ce projet, j’ai eu l’occasion de découvrir différentes cultures, différentes langues. Il parle de nous, de qui nous sommes», dit Régina Mbamboute.

L’exploration artistique a permis aux jeunes de discuter et de chanter sur des rythmes d’ici et de leur pays. Les ateliers ont été une expérience très touchante, considérant que la majorité de ces participants viennent de pays ravagés par la violence. Plusieurs heures ont été consacrées à l’écoute et au dialogue alors que les participants racontaient ce qu’ils ont vécu avant d’arriver au Québec.

Vous aurez la chance de les entendre chanter en français, en sango, en kinyarwanda et en arabe sur Souffle de vie qui est le titre de la chanson. Les paroles traduisent le sentiment partagé par les nouveaux arrivants et les participants du Québec. Pour Geneviève Labbé, «nous avons au Québec une grande richesse, des jeunes qui partagent la vision commune d’une société interculturelle harmonieuse. Ce projet en est la preuve».

Alice Nyiramata, Alphonse Gatanazi, Amy Mullen, Bilal Mohamad, Maikaniss Thomas Vollant-Niquay, Marwa Mohamad et Régina Mbamboute ont été remerciés pour leur apport.

Ce projet a été rendu possible avec la participation financière du gouvernement du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires