Perquisition à Tingwick : un des accusés doit patienter derrière les barreaux

Perquisition à Tingwick : un des accusés doit patienter derrière les barreaux
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Arrêté lors d’une vaste opération policière à Tingwick et à Val-des-Sources, Jimmy Dalpé-Blanchette de Danville doit patienter encore quelques jours derrière les barreaux.

Le dossier de l’accusé de 39 ans a été reporté à jeudi (10 juin), toujours à l’étape de l’audience pour la remise en liberté.

Le Danvillois fait face à des accusations de possession des stupéfiants en vue de trafic et de port d’arme dans un dessein dangereux

Dans cette affaire, les deux autres accusés, Krystel Smith, 29 ans de Danville, et Sébastien Richard-Côté, 37 ans, de Tingwick, ont été libérés la semaine dernière. Ils reviendront devant la justice le 19 juillet pour la suite des procédures.

Ils ont tous trois été arrêtés le 2 juin dans le cadre d’une enquête sur le trafic de stupéfiants. Selon la SQ, ils auraient même effectué de la livraison de stupéfiants en véhicule.

Une vingtaine de policiers, aidés d’un maître-chien, ont réalisé des perquisitions dans deux résidences du chemin Craig et de la rue Sainte-Marie à Tingwick, ainsi que sur le chemin Saint-Georges Nord à Val-des-Sources.

L’opération policière, selon la SQ, avait permis la saisie d’environ 3500 comprimés principalement de la méthamphétamine, une quarantaine de grammes de cocaïne, quelque 500 g de cannabis, 600 cigarettes de contrebande, une imitation d’arme à feu, plus de 600 $ en argent, de même que des articles servant au trafic et un véhicule.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires