Une petite mise au point sur la grève des 26 et 27 mai

Tribune libre
Une petite mise au point sur la grève des 26 et 27 mai

À lire tous les commentaires sur la grève, je crois qu’une petite mise au point s’impose.

Non, ce ne sont pas les enseignants qui grèvent aujourd’hui. Ils ont accepté l’entente proposée par le gouvernement. Une école, ce n’est pas que des enseignants, c’est toute une équipe qui est présente pour votre enfant. Aujourd’hui, c’est le personnel du soutien scolaire qui grève.

Je vous comprends tellement les parents d’en avoir plus qu’assez des grèves en cette année de COVID! Je suis une maman moi aussi. Le plus sincèrement du monde…je vous comprends!

Je suis très loin d’être syndicaliste. Par contre, cette fois-ci, je crois que le personnel de soutien mérite mieux. J’ai l’impression de faire rire de moi.

Nous sommes les troisièmes à faire la grève dans le réseau scolaire en peu de temps. Vous avez raison d’être tannés. Toutefois, comme nous sommes les troisièmes, nous subissons la colère de la population plutôt que leur appui. Particulièrement cette année, nous avons tenu les écoles à bout de bras pour les garder ouvertes, au détriment de la santé de plusieurs d’entre nous.

Savez-vous qui est le personnel de soutien dans une école?

C’est la secrétaire qui, à travers les paies, les commandes, les procès-verbaux, les factures et toutes les autres tâches administratives, s’occupe de votre p’tit loup qui a mal au ventre, qui soigne son bobo quand il est tombé sur la cour, qui a été mal à l’aise de vous appeler à maintes reprises cette année pour vous dire que vous deviez venir chercher votre trésor et le faire tester et qui a reçu bien des injures en retour, celle qui vous répond avec le sourire à la porte de l’école ou au téléphone même si elle est débordée, celle qui fait bien des heures supplémentaires sans les compter pour que tout son p’tit monde à l’école ne manque de rien, celle qui prend le temps de vous écouter quand vous appelez parce que vous êtes inquiets, celle qui va faire le message à votre enfant dans sa classe pour le rassurer que vous avez retrouvé son petit chien qui s’était sauvé le matin avant qu’il ne monte dans l’autobus, celle qui est aux petits oignons pour le personnel enseignant pour l’appuyer du mieux qu’elle le peut, celle qui a fait des pieds et des mains cette année pour trouver un suppléant pour le titulaire de la classe de votre enfant qui devait être confiné, celle qui téléphone au chauffeur d’autobus pour récupérer la boîte à lunch de votre petit amour qui l’a oublié ce matin, celle qui s’occupe de demander au plombier de venir déboucher la toilette parce que des petits comiques trouvaient ça drôle de la boucher, celle qui téléphone à l’ouvrier d’entretien pour qu’il vienne réparer la fenêtre cassée parce qu’un ballon l’a fracassée et qui lui demande de faire rapidement, parce qu’elle ne voudrait pas que votre petit chaton se blesse sur la vitre coupante…et j’en passe tellement. La secrétaire d’école, c’est moi, qui ai eu droit à 3,02 $ d’augmentation de salaire en 10 ans.

C’est le concierge à bout de souffle qui tente tant bien que mal d’entretenir convenablement deux écoles parce qu’on lui a coupé des heures. Il sait bien que son école n’est pas aussi propre qu’il le souhaiterait, mais il fait ce qu’il peut avec le temps qu’on lui a alloué pour que votre enfant passe ses journées dans un milieu sain. Celui qui a dû redoubler d’efforts cette année pour tout désinfecter, sans pour autant avoir une augmentation de ses heures de travail.

C’est l’éducatrice en service de garde qui a maintenu ouverts les services de garde d’urgence en pleine pandémie pour que nos médecins et nos infirmières puissent être au front.

C’est l’éducatrice spécialisée qui devrait normalement être attitrée à un p’tit coco qui a des besoins particuliers…mais il y a tellement de besoins à l’école, qu’elle court partout pour gérer les crises…elle doit parfois faire des maintiens physiques pour assurer la sécurité du petit trésor qui a de la difficulté à gérer ses émotions et pour éviter de recevoir trop de coups de pied, de coups de poing ou de se faire cracher au visage. Celle qui est sur le chômage l’été parce qu’elle est mise à pied à chaque fin d’année scolaire.

Ce sont les 12 ouvriers d’entretien (plombier, électricien, menuisier, etc.) qui entretiennent à eux seuls les 56 écoles de notre centre de services scolaire.

Ce sont les techniciens en informatique qui s’assurent que le réseau soit fonctionnel et qui ont fait des pieds et des mains pendant la pandémie pour que votre enfant puisse étudier à distance.

Ce sont les employés du transport scolaire qui ont travaillé d’arrache-pied pour revoir le réseau du transport pour que votre enfant puisse prendre l’autobus malgré la pandémie.

Et j’en passe plusieurs…

Une école sans enseignant ne fonctionne pas, mais une école sans personnel de soutien non plus. Je vous comprends d’en avoir assez, mais en retournant votre colère contre nous, vous donnez raison au gouvernement de ne pas bonifier son offre qui occasionne un appauvrissement des salariés. La pénurie de main-d’œuvre se fait de plus en plus sentir…des collègues quittent le navire…c’est devenu plus avantageux d’aller travailler ailleurs. On manque de personnel…les autres compensent du mieux qu’ils le peuvent.

«Ouin, mais vous auriez pu faire la grève cet été!» Plusieurs membres du personnel de soutien sont mis à pied l’été. Les autres travaillent tout comme la majorité des gens. Non…nous ne sommes pas en congé l’été. De plus, vous savez comme moi qu’une grève en plein été n’a pas d’impact, ne fera pas bouger le gouvernement. Si nous en sommes venus à la grève, c’est que bien des choses ont été tentées avant d’en arriver là. Détrompez-vous, ça ne fait pas mon affaire. Je suis surchargée…ça ne m’adonne pas du tout de me priver de deux demi-journées de travail dans une semaine où il y a déjà un congé férié tout comme ça ne m’adonne pas non plus de me priver de l’équivalent d’une journée de salaire…mais je pense que le personnel de soutien mérite d’être valorisé. Avez-vous entendu souvent les secrétaires, les concierges et les éducatrices du milieu scolaire se plaindre sur la place publique? Là, c’est assez!

J’entends aussi des «si t’es pas contente change de job!» Je l’aime mon travail…je les aime vos enfants…mais toi, serais-tu prêt à accepter n’importe quoi du seul fait que tu aimes ton travail? Tu aurais accepté sans broncher une augmentation de 3 $ l’heure en 10 ans? Si tout le monde agissait de la sorte dans le réseau de l’éducation, je peux vous garantir que les services se détérioreraient encore plus et ce à vitesse grand V.

Chers parents, souhaitons-nous à tous que des ententes surviennent le plus rapidement possible! Si vous voyez une ligne de piquetage du personnel de soutien, au lieu de les injurier, soutenez-les!

À mes collègues, vous faites du bon travail! Ne lâchez pas!

Monsieur Legault, premier ministre du Québec, Mme LeBel, présidente du Conseil du trésor, M. Eric Lefebvre, député d’Arthabaska, est-ce là toute la reconnaissance que votre gouvernement a envers ses employés? Vos sondages et vos campagnes publicitaires sont une insulte à ces hommes et ces femmes qui font leur travail avec cœur jour après jour. La menace d’une loi spéciale a déjà commencé à planer. Je peux vous garantir que ce serait le summum de l’insulte! N’oublions pas qu’il y aura des élections en 2022!

Annick Héon

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
5 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pierro
Pierro
28 jours

Le personnel des écoles grève pour de meilleur condition travail . Qui vas grevé pour le bien être des èléves ?

Marie Hebert
Marie Hebert
27 jours
Répondre à  Pierro

Bien mon cher Pierro …. vas y donc toi grever pour tous les enfants !!! Moi je ramasse ma fille T.E.S. à chaque jour car elle est débordée à s’occuper des cocos qui ont plus que besoin d’aide Parce que les parents lancent tout dans les mains du personnel de l’école pour mieux pouvoir aller travailler … sans ce soucier le moins du monde de ce que le personnel de soutient vit jour après jour !!! Lets Go …. continue de croire qu’ils le font sûrement que pour une journée de congé !!! Si tu veux que ton/les enfant/s soit/soient traité(s) comme il(s) le mérite(s) …. ne penses tu pas que les gens qui s’en occupe mérite d’être traités aussi convenablement???? Des commentaires innocents comme le tien il y en a beaucoup trop !!! Appuie les donc avant …… et ensuite va GREVER !!!!

Chantal
Chantal
27 jours

Je vois tous les jours des demandes de +++ $$$ dans tous les quarts de métiers. En cette période de pandémie quand les gouvernements tentent de soutenir financièrement des emplois et des travailleurs… vous ne croyez pas pouvoir attendre 1 an ou 2 pour vos revendications. De plus, je vous rappel qu’il y a encore PLEIN de monde qui travaille pour le salaire minimum… MOI c’est pas le confinement qui m’ébranle c’est toutes ces demandes…

Yves
Yves
27 jours
Répondre à  Chantal

Le gouvernement trouve quand même 10 milliards pour un tunnel…. Où est le priorité, lÉducation ou le béton?

Marie Hebert
Marie Hebert
27 jours
Répondre à  Chantal

Ça fait des années qu’ils essaient de se battre pour qu’il y ait une justice dans ce qu’ils
Font ….. pandémie ou pas !!! Vas y travailler dans une école et revient moi pour me dire si tu ne te barrerais pas !!!