La saison du Titan officiellement annulée

Par Matthew Vachon
La saison du Titan officiellement annulée
Luc Richard (Photo : Titan de Princeville)

Le Titan de Princeville s’est accroché à l’espoir de jouer jusqu’à la dernière minute, mais la recrudescence des cas de COVID-19 ainsi que le resserrement des mesures sanitaires ont finalement eu raison de son optimisme. L’organisation princevilloise a ainsi officiellement annulé sa saison 2020-2021.

En annulant toutes ses activités sur la glace, le Titan a emboîté le pas aux Rangers de Montréal-Est, eux qui ont fait une annonce du même genre quelques jours plus tôt. Officiellement, la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) n’a pas encore annulé sa saison, mais ça ne saurait tarder. Une rencontre doit survenir au cours des prochains jours et c’est là que les derniers détails concernant l’annulation complète de la saison 2020-2021 devraient être finalisés.

«Je suis excessivement déçu pour les joueurs, que ce soit les plus jeunes ou les plus vieux. Dans le cas des joueurs de 20 ans, c’est catastrophique de finir une carrière junior de cette façon. Ça peut empêcher le recrutement pour les rangs universitaires ou professionnels. C’est très dommage. Pour les autres, c’est triste de ne pas pouvoir jouer depuis un an. Nous allons nous reprendre, mais ça demeure des annulations désagréables à faire», a dit avec résignation le directeur général du club, Luc Richard.

Dans les dernières semaines, il espérait qu’il y ait un ou deux mois de hockey à disputer pour les jeunes. Il y a notamment eu des entraînements pour l’équipe dans les dernières semaines. «J’aurais aimé que nos joueurs puissent pratiquer aux mois d’avril et mai afin qu’ils puissent profiter d’un peu de temps de glace pour leur développement et se changer les idées. Je crois que les jeunes sont les plus grands oubliés de la pandémie de la part du gouvernement. Ça aurait été un petit pansement pour eux.»

En théorie, si la situation sanitaire s’est améliorée assez pour permettre un retour au jeu, le Titan aimerait sauter sur la glace dès le mois d’août. Bien que tout ne soit pas encore confirmé, Luc Richard croit qu’il pourra compter sur le même personnel hockey pour cette campagne 2021-2022. «Je m’attends à ce que la majeure partie de mon personnel soit de retour. L’entraîneur-chef Guillaume St-Denis sera de retour et ses adjoints aussi probablement.»

Par ailleurs, la survie de la formation princevilloise n’est pas menacée, a assuré le DG. Certes, le bilan financier de cette année sera inscrit à l’encre rouge, mais la survie de la franchise n’est pas menacée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires