Bientôt 100 000 vaccinés sur le territoire du CIUSSS MCQ

Par Matthew Vachon
Bientôt 100 000 vaccinés sur le territoire du CIUSSS MCQ
Dre Marie-Josée Godi, directrice régionale de la santé publique au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (Photo : Capture d'écran)

À l’occasion d’une conférence de presse afin de faire le point sur la situation sanitaire actuelle, les dirigeants du CIUSSS Mauricie-et-Centre-du-Québec (MCQ) se montraient encouragés par les derniers développements de la campagne de vaccination sur leur territoire. En date du 6 avril, ce sont plus de 92 000 personnes qui avaient été vaccinées. D’ici la fin de la semaine, ce nombre dépassera la barre des 100 000 vaccinés, soit plus de 20% de la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Pour le moment, 99% des plages de vaccination sur le territoire du CIUSSS MCQ ont été comblées. À partir du 8 avril, la vaccination sera désormais accessible pour les personnes de 60 à 64 ans, elles qui seront invitées à prendre rendez-vous via le www.clicsanté.ca. Un total de 12 000 plages horaires seront offertes. Les personnes de 65 ans et plus peuvent également continuer à prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin.

Au cours des prochains jours, ce sont 11 000 doses du vaccin AstraZeneca qui arriveront dans la région, ce qui permettra une vaccination de type sans rendez-vous pour les personnes de 55 ans et plus. À Victoriaville, c’est le lundi 12 avril que cette vaccination sans rendez-vous sera accessible. Par la suite, à partir du mardi 13 avril, il sera possible de prendre rendez-vous pour obtenir une dose du vaccin AstraZeneca.

Par ailleurs, l’arrivée de ces 11 000 doses d’AstraZeneca permettra la reprise de la vaccination à domicile, pour les personnes qui respectent certains critères, étant donné que ce vaccin est facilement transportable.

«Avec ça, nous savons que le vaccin d’AstraZeneca n’a pas eu bonne presse au cours des derniers jours, donc nous voulons valider l’acceptabilité sociale de la population par rapport à celui-ci. Nous souhaitons que la population puisse répondre favorablement à la vaccination avec AstraZeneca. Lors de la première journée à Shawinigan, nous allons tenter d’administrer entre 2000 et 3000 doses», a fait valoir Gilles Hudon, président-directeur général adjoint au CIUSSS MCQ.

Il y a aussi 15 210 doses du vaccin Pfizer qui sont arrivées sur le territoire du CIUSSS MCQ auxquelles s’ajouteront 2000 doses jeudi afin de permettre un rattrapage dans la vaccination. «Avec tout ça, si la tendance se maintient, nous serons en mesure de vacciner l’ensemble de la population du Québec (première dose) d’ici le 24 juin.»

Vaccination sans rendez-vous AstraZeneca
8 avril Shawinigan
9 avril Drummondville et Shawinigan
10 avril Drummondville
11 avril Trois-Rivières
12 avril Victoriaville (Complexe Sani Marc)

Une situation stable du CIUSSS MCQ

Comparativement à plusieurs autres régions du Québec, le territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec semble, pour le moment, moins durement touché par la troisième vague de cas de COVID-19. Pour l’instant, les indicateurs permettent aux instances gouvernementales concernées de laisser le territoire au palier d’alerte orange. La Dre Marie-Josée Godi appelle cependant à la prudence.

«Il y a certains indicateurs qui nous rappellent qu’il faut faire preuve de grande vigilance afin d’éviter une détérioration de la situation. La stabilité des dernières semaines est plus fragile, notamment en ce qui concerne les nouveaux cas. Il y a une légère hausse observée dans les deux dernières semaines. Il y a présentement 27 cas pour 100 000 habitants. Les hospitalisations ont également augmenté. Le plus marquant, c’est aux soins intensifs avec 50% des hospitalisations. Cet indicateur est à surveiller de près.»

En ce qui concerne les cas variants, il y a 33% des cas positifs qui correspondent à des variants du virus comparativement à 67% pour la province du Québec. «Au cours des derniers jours, la région est passée de 15 cas de variants à plus de 144. Cette donnée rappelle que les variants, qui sont plus contagieux, peuvent changer la situation très rapidement.»

Le nombre d’éclosions dans les milieux scolaires et professionnels (plus d’une vingtaine) a également grimpé. L’interventionnisme du CIUSSS sera également augmenté afin d’éviter la fermeture des écoles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Paul B.
Paul B.
9 jours

C’est à souhaiter que les récalcitrants se fassent vacciner pour éviter de propager la maladie dans leur familles et chez les confrères de travail etc, ce n’est pas difficile de se faire vacciner pour éviter la propagation tout autour de nous, pensez aux autres avant de penser à vous.