Que le don d’archives devienne un «réflexe»

Communiqué
Que le don d’archives devienne un «réflexe»
Quelques-unes des personnes ayant participé à l’assemblée générale annuelle. Archives accueille un nouvel administrateur en la personne de François Melançon. (Photo : Capture d’écran par Catherine Vaillancourt)

Année «inhabituelle», «singulière», «exceptionnelle». Tous ces adjectifs, François Gardner les a utilisés afin de tracer le bilan de l’année 2020 d’Archives Bois-Francs, pour laquelle il a été réélu au titre de président.

Comme il se doit, en mode virtuel, l’Association a tenu sa sixième assemblée générale annuelle. Les assemblées générales se suivent, mais ne se ressemblent pas, c’est peu dire. La cinquième avait dû être reportée à l’automne 2020, les membres devant se tenir à distance les uns des autres.

En dépit de la pandémie, Archives Bois-Francs a pourtant poursuivi son élan, a fait remarquer M. Gardner. Et si l’organisme n’a pu organiser son annuelle activité de financement en raison des consignes sanitaires, sa situation demeure relativement bonne, du moins jusqu’à présent, a-t-il signalé. L’année 2021 la confronte toutefois à des défis quant au financement, le coronavirus ayant sabré ses revenus.

Le bilan du président, le rapport de l’archiviste Michel Pépin ainsi que celui de la secrétaire Catherine Vaillancourt ont démontré que l’organisme a été actif au cours de l’année 2020.

Acquisition de 14 fonds d’archives

Ayant comme mission d’accueillir, de préserver, de traiter et de diffuser les archives d’institutions, d’organismes, d’établissements et de personnes des Bois-Francs et de L’Érable, l’Association a pu recevoir 14 fonds des quatre coins de la région. Par exemple, seront préservés fonds de Graziella Bordeleau (qui habitait la maison qu’occupe aujourd’hui Le Gavroche, au centre-ville de Victoriaville), de William Bill Ninacs et de La Clé, du réalisateur Serge Giguère, de la Télévision communautaire des Bois-Francs pour ne nommer que ceux-là.

L’archiviste Michel Pépin a hâte que le coronavirus soit jugulé pour lui permettre d’aller à la rencontre des personnes désireuses de céder leurs archives.

Car, il s’est agi d’un autre obstacle érigé sur le chemin d’Archives. François Gardner a aussi expliqué que la pandémie avait interrompu la campagne de «séduction» amorcée par l’Association pour la faire connaître auprès du public et faire en sorte que le don de ses archives devienne un «réflexe».

Grâce à la présence quasi hebdomadaire de Pierre Lallier et à sa contribution, Archives Bois-Francs peut ouvrir son local le mercredi en après-midi, celui-ci étant situé au sous-sol de la bibliothèque du Cégep de Victoriaville.

Un nouvel administrateur

L’assemblée générale annuelle a été l’occasion de recruter un nouvel administrateur en la personne de François Melançon, actuel directeur général de la Corporation de développement communautaire de L’Érable.

Historien de formation, il a expliqué qu’il voulait donner du «sens» à sa présence de près de 15 ans dans la région.

Il a accepté d’occuper la fonction de secrétaire, relevant ainsi Catherine Vaillancourt qui demeure au conseil d’administration d’Archives, elle qui représente la MRC de L’Érable. M. Melançon a pris la place de Lydia Jacques ayant dû quitter le conseil en raison de ses occupations professionnelles.

Les mandats de l’archiviste Jonathan Poirier et de Robyn Croteau ont été renouvelés. Le premier a dit qu’il demeurait fidèle à Archives Bois-Francs, l’Association répondant, depuis quatre ans, à sa curiosité intellectuelle pour tout un éventail de sujets. Quant au comptable Robyn Croteau, passionné de généalogie et «mordu» d’archives, il avait pris, dès octobre 2020, le relais de Noël Bolduc à la fonction de trésorier.

Le conseil d’administration est toujours présidé par François Gardner et également composé de Michel Pépin (vice-président), Hélène Ruel (deuxième vice-présidente) et de Jean-Guy Lachance. Un siège est réservé à un maire ou une mairesse de la MRC d’Arthabaska; il est vacant actuellement.

On peut joindre Archives Bois-Francs au 819 758-6401, poste 2351 ou encore par courriel à archives.bois.francs@gmail.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires