Vincent Sévigny est passé à l’échelon supérieur

Vincent Sévigny est passé à l’échelon supérieur
Vincent Sévigny (Photo : Dominic Charette/LHJMQ)

Depuis le début de la campagne, les Tigres de Victoriaville représentent l’équipe qui accorde en moyenne le moins de buts à l’adversaire. Évidemment, c’est une affaire collective alors que chacun d’eux a un rôle précis, mais s’il y a bien un arrière qui a pris les bouchées doubles afin de remplir un plus grand rôle au sein cette défensive, c’est le défenseur Vincent Sévigny.

Lors de la saison 2019-2020, les Tigres ont vu le défenseur Jérôme Gravel prendre un rôle très important au sein de leur équipe, lui qui parvenait à produire en attaque (41 points en 62 rencontres), exceller en défensive et appliquer un style physique pour faire payer le prix aux adversaires. Sa carrière junior ayant pris fin, il fallait quelqu’un pour chausser ses souliers et c’est finalement Vincent Sévigny qui a décidé de s’en emparer.

Choix de 2e tour des Tigres au repêchage 2017 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Sévigny a passé les deux dernières saisons à se développer et à parfaire ses apprentissages afin d’être prêt lorsque le moment viendrait pour lui de devenir le général à la ligne bleue des Tigres. Il lui aura fallu faire preuve de patience, mais à l’âge de 19 ans, Sévigny y est arrivée. Auteur de 15 points en 17 parties (moyenne de point par match de 0,88) jusqu’à maintenant, l’ancien des Estacades croit que cette éclosion offensive provient d’un désir d’effectuer des jeux plus simples. «Le fait de garder ça simple m’aide grandement, comme le fait de sortir la rondelle de notre zone défensive rapidement. La confiance joue également un facteur important dans tout ça. Les entraîneurs m’en donnent beaucoup. Quand j’étais dans le midget AAA, j’avais également produit beaucoup, donc ça revient. Je me découvre un peu, mais c’est vraiment la confiance qui parait.»

Avant cette saison, Sévigny comptait 28 points en 59 rencontres comme sommet personnel, soit 0,47 point par match.

L’arrivée d’Arsenault pour lui donner plus de libertés

Depuis que les Tigres ont fait l’acquisition du vétéran défenseur de 20 ans Alexis Arsenault, Sévigny évolue en sa compagnie sur la première paire de l’équipe. S’il avait déjà démontré des signes marqués par rapport à sa progression, Sévigny a semblé rehausser encore son niveau de jeu d’un cran maintenant qu’il évolue en compagnie de l’arrière natif de la Gaspésie. «Alexis a vraiment une vaste expérience, lui qui a notamment gagné deux coupes. Je m’améliore simplement en le regardant aller, que ce soit sur la patinoire à l’extérieur. J’essaye d’en apprendre le plus possible de lui. Nous nous complétons bien», a soutenu Sévigny,

L’ancien défenseur des Huskies abondait d’ailleurs dans le même sens que son nouveau partenaire défensif. «Vincent est un très bon joueur. Je le supporte et nous avons une très bonne communication sur la patinoire. Nous avons beaucoup d’expérience tous les deux, donc ça va bien quand nous jouons ensemble pour le moment. Nous sommes solides défensivement et Vincent a un bon flair offensif, donc c’est plaisant de jouer en sa compagnie», a fait valoir Arsneault.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires