Une formation en ligne différente pour les chercheuses d’emplois

Communiqué
Une formation en ligne différente pour les chercheuses d’emplois
(Photo : gracieuseté)

Services intégrés pour l’emploi a reçu une subvention dans le cadre d’une entente sectorielle de développement en matière d’égalité entre les femmes et les hommes conclue entre la Table de concertation du mouvement des femmes du Centre-du-Québec, qui en est le mandataire, le Secrétariat à la condition féminine, le Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et les MRC d’Arthabaska et de Nicolet-Yamaska.

Cette entente sectorielle a permis la mise sur pied d’une formation en ligne, disponible dès maintenant. L’objectif premier est d’améliorer les compétences et mettre à niveau les bases de l’informatique pour la recherche d’emploi des femmes éloignées du marché du travail. Cette formation est offerte spécifiquement à cette clientèle et, grâce à un partenariat avec Accès Travail, aux femmes immigrantes de notre territoire.

Vu la situation actuelle de pandémie et la difficulté de créer des groupes compte tenu des règles sanitaires, une flotte de cinq portables ainsi que des connexions internet sont mises à leur disposition pour permettre aux femmes de faire la formation de chez elles, à leur rythme. Cette formation interactive de quatre heures est adaptée à leur réalité et a comme objectifs d’améliorer leurs compétences en informatique, les rendant plus autonomes dans leur recherche d’emploi et améliorer leur confiance en elles.

À la suite de la réussite de la formation, une carte-cadeau de 500 $ sera remise aux participantes, pour l’achat d’un éventuel ordinateur. 100 $ vient de la collaboration d’Ordi-Vert et 400 $ de la part de Services intégrés pour l’emploi. 20 femmes du territoire des MRC d’Arthabaska et de Nicolet-Yamaska pourront, durant la prochaine année, avoir recours à cette formation.

«La mission de SIE, Services intégrés pour l’emploi, est de travailler à l’amélioration de la condition socio-économique des femmes en visant l’intégration du marché de l’emploi, ainsi que la reconnaissance du droit des femmes au travail. En améliorant leur connaissance en informatique, nous visons dans le mille avec la réalité de leurs besoins», explique Eve Champagne, directrice générale de Services intégrés pour l’emploi.

C’est un très grand nombre de femmes éloignées du marché du travail qui ne connaissent pas ou très peu comment simplement se connecter au WI-FI ou faire une recherche d’emploi sur Internet. Même postuler en ligne est, à l’occasion, un défi de taille pour elles. De plus, plusieurs d’entre elles n’ont pas ou peu accès aux technologies. On invite les femmes à communiquer avec le SIE pour savoir si elles peuvent être admissibles à cette formation.

L’élaboration de cette formation «troutetaplace.org» a débuté l’automne dernier. L’objectif était qu’elle soit accessible rapidement durant le contexte de pandémie et de confinement que l’on vit présentement. C’est mission accomplie! C’est un budget de 50 000 $, dont 38 000 $ proviennent de l’entente sectorielle, qui a été alloué à ce projet qui, on l’espère, deviendra un projet-pilote pour d’autres organismes dans le service global d’employabilité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires