Alex Beaucage excité à l’idée d’avoir une autre chance de gagner

Par Matthew Vachon
Alex Beaucage excité à l’idée d’avoir une autre chance de gagner
Alex Beaucage (Photo : Jean Lapointe/Huskies de Rouyn-Noranda)

Après de longues semaines d’attente et de rumeurs, l’attaquant Alex Beaucage a enfin appris ce que le destin lui réservait. Lundi matin, le marqueur naturel a appris qu’il était échangé des Huskies de Rouyn-Noranda aux Tigres de Victoriaville en retour d’un choix de 1er tour en 2022 et d’un choix de 7e ronde en 2021.

Dès qu’il a appris la nouvelle, Beaucage a pris la route afin de rejoindre sa nouvelle formation. À Victoriaville, il retrouvera notamment son ancien capitaine chez les Huskies, le défenseur de 20 ans Alexis Arsenault. «Je ne mentirai pas en disant que Mario Pouliot (directeur général des Huskies) me tenait au courant pas mal de ce qui se passait. Je savais que Victoriaville était l’une des places où je voulais aller jouer. J’étais donc très heureux quand Mario m’a annoncé la nouvelle. Alexis est déjà là-bas, donc ça va faciliter mon adaptation. Je suis content de le retrouver», a fait valoir l’espoir de l’Avalanche du Colorado.

Au cours des dernières semaines, Beaucage a été au cœur des innombrables rumeurs. «Ce n’était pas très habituel. Oui, il y avait des rumeurs, mais j’essayais de ne pas trop m’en faire, car j’appartenais encore à Rouyn-Noranda. Tant que tu n’es pas échangé, tu peux rester là où tu es. Mon but était de donner tout ce que j’avais aux Huskies jusqu’à la fin. Ça me trottait dans la tête toutes ces rumeurs, mais je ne m’en faisais pas trop.»

Désireux de gagner à nouveau

Champion de la coupe du Président et de la coupe Memorial en 2019 avec les Huskies, Beaucage sait ce qu’il faut faire pour gagner une fois en séries. Lors de ce parcours doré à Rouyn-Noranda, Beaucage, alors âgé de 17 ans, avait obtenu 16 points en autant de parties. En plus de cette vaste expérience, il sait également comment faire pour produire en attaque, lui qui compte 206 points, dont 106 buts, en 201 parties dans le junior majeur. Maintenant qu’il se retrouve avec les Tigres, qui ont espoir de gagner eux aussi le titre de la LHJMQ en cette année unique, il espère pouvoir les aider à faire la différence. «J’arrive dans une très bonne équipe avec toutes les acquisitions qu’ils ont faites. Avec ça, nous serons une équipe très sérieuse pour la coupe. Les Tigres ont amené des gars très physiques, donc ce sera très utile pour les joueurs plus habiles comme Mikhaïl Abramov et Brooklyn Kalmikov, par exemple. Le mélange que ça va donner sera très intéressant. Pour ma part, je veux amener beaucoup en attaque et une présence physique. L’expérience qu’Alexis et moi avons pourra être utile en cours de route. Mon but, c’est vraiment de gagner.»

Pour gagner, il faudra cependant passer par un parcours rempli d’embûches et, surtout, d’adversaires très coriaces. En tête de liste viennent les puissants Foreurs de Val-d’Or qui ont ajouté de grandes vedettes à leur formation comme Jakob Pelletier, Nathan Légaré, Jordan Spence et Samuel Poulin. Ayant évolué pendant trois ans et demi à Rouyn-Noranda, Beaucage connaît très bien les Foreurs. «Je ne mentirai pas en disant que je savais que les Foreurs sont à Chicoutimi pour la prochaine bulle, là où nous allons nous aussi. J’ai donc très hâte de les affronter. Oui, ils ont fait de grosses acquisitions, mais nous aussi nous en avons fait des bonnes. Ça devrait donner de bons matchs. Il ne faudra pas que les Foreurs nous prennent à la légère.»

Un contrat souhaité avec l’Avalanche

Repêché au 3e tour par le Colorado à l’encan 2019 de la Ligue nationale de hockey (LNH), le talentueux marqueur n’a toujours pas son premier contrat professionnel en poche. Bien qu’il dit que son but premier est de gagner avec les Tigres, Beaucage ne cache pas qu’il aimerait bien signer une entente pour évoluer chez les professionnels éventuellement. «Tous les joueurs repêchés ont pour but de passer au prochain niveau. Je ne me mets pas de pression avec ça, mais ça demeure un de mes objectifs. Je veux atteindre l’échelon suivant dans ma carrière.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires