Braquage rue de l’Académie : trois accusés cités à procès

Braquage rue de l’Académie : trois accusés cités à procès
Les événements sont survenus dans la nuit du 26 novembre 2019. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

L’enquête préliminaire de trois accusés, arrêtés en lien avec un braquage avec séquestration sur la rue de l’Académie, a pris fin, lundi, au palais de justice de Victoriaville, une audience qui s’est échelonnée sur un peu plus de quatre mois.

Au terme de cette audience, André-Patrick Allen, Angel Alvarez-Martel et Jean-Paul Kewa Mutombo ont été cités à procès. Les accusés ont opté pour un procès en Cour supérieure devant juge et jury.

L’affaire a ainsi été reportée à l’ouverture du prochain terme des assises criminelles le 7 avril.

Les accusés font face à la justice relativement à des événements survenus vers 2 h 45 dans la nuit du 26 novembre 2019.

Cette nuit-là, quatre individus ont fait irruption dans les logements d’un duplex de la rue de l’Académie. Deux dames, les locataires, y ont été séquestrées. L’un des brigands a même abattu le petit chien de l’une d’elles.

Des policiers, qui se trouvaient à proximité, ont été alertés par une des locataires qui a réussi à composer le 9-1-1. Les patrouilleurs sont rapidement intervenus et ont pu épingler les quatre malfaiteurs.

Un cinquième a été arrêté plusieurs heures plus tard, en soirée.

Deux des suspects, Mandy Tropia et Rushawn Smith, ont réglé rapidement leur dossier en plaidant coupable, ce qui leur a valu, le 26 février 2020, une condamnation à six ans de pénitencier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires