Construction à Victo : plus de permis, mais une valeur moindre

Construction à Victo : plus de permis, mais une valeur moindre
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Malgré la pandémie, le service de l’urbanisme de Victoriaville a octroyé, en 2020, un peu plus de permis que l’année précédente et des logements en plus grand nombre ont été créés. Toutefois, la valeur déclarée des travaux accuse un retard d’un peu plus de six millions $.

Au total, en 2020, la Ville a délivré 1375 permis, 32 de plus qu’en 2019. Le nombre de logements créés a aussi augmenté de 15 en 2020, grimpant à 258, comparativement à 243 l’année précédente.

L’activité de la construction en 2020 a généré des investissements d’un peu plus de 88 575 000 $ comparativement aux 94,7 M $ en 2019.

La construction résidentielle en 2020 a vu le nombre de permis augmenter à 100, une hausse de 10 sur l’année d’avant, pour des travaux de plus de 38,8 M $.

On a dénombré quatre constructions industrielles l’an passé, trois de plus qu’en 2019, pour une valeur déclarée de quelque 2,7 M $, moindre que les 4,6 M $ de l’année précédente.

L’an 2020 a vu aussi une construction dans le secteur «institutionnel et gouvernemental» pour un investissement d’un peu plus de 1,6 M $. Il n’y en avait pas eu en 2019 à ce chapitre.

Par ailleurs, ce secteur, en matière d’agrandissement, a contribué en 2020 au bilan avec des travaux de tout près de 14 M $ pour 3 permis.

Le secteur commercial, pour sa part, a connu, en 2020, des travaux d’agrandissement évalués à près de 6,7 M $, un peu moins que les 7,5 M $ en 2019.

Dans le secteur industriel, la valeur des agrandissements a presque diminué de moitié, passant d’un peu plus de 5,1 M $ en 2019 à 2,6 M $ l’an dernier.

Notons que l’année 2020 a pris fin sur une bonne note alors que les travaux ont totalisé, en décembre, des investissements d’un peu plus de 3,7 M $, une augmentation d’un peu plus de 1,3 M $ par rapport à la même période en 2019.

Pour le dernier mois de 2020, 65 permis ont été alloués, 25 de plus que pour le même mois en 2019.

Le nombre de logements a ainsi subi une hausse, grimpant à 14, comparativement à 5 en décembre 2019. Cette statistique comprend deux projets de construction d’immeubles de quatre logements, l’un au 1016, boulevard des Bois-Francs-Sud (650 000 $) et l’autre au 21, rue Thomas (450 000 $), en plus de trois résidences unifamiliales et deux jumelés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires