Ferme Lumavic incendiée : des dommages considérables

Ferme Lumavic incendiée : des dommages considérables
(Photo : David Bolduc)

La ferme Lumavic du 8201, rang Saint-Philippe à Chesterville, propriété de Laurent Aellen et de Caroline Côté, a été détruite par un violent incendie ce matin (dimanche).

Une défectuosité du chauffe-moteur d’un tracteur aurait provoqué l’incendie. «Le propriétaire l’aurait branché une heure avant le début des flammes», a laissé entendre le directeur du service incendie de Chesterville, David Bergeron.

Ce dernier a ajouté que le bâtiment agricole est une perte totale. Les dommages s’élèveraient à plusieurs centaines de milliers de dollars. Une quarantaine de bêtes, des animaux à bœuf, auraient péri dans les décombres. Certaines bêtes ont pu être sauvées, mais on en ignore le nombre.

À l’arrivée des pompiers, vers 7 h 30, le bâtiment agricole se trouvait en embrasement généralisé. Les pompiers de Chesterville, avec ceux de Victoriaville en entraide et de la Régie des Trois-Monts, ils étaient de 20 à 25 sapeurs au total, ont réussi à épargner le garage et la résidence se trouvant à proximité du sinistre.

Puis, vers 9 h, une pelle mécanique est venue compléter le travail. Des représentants du SIUCQ sont aussi intervenus, entre autres, pour ravitailler les pompiers durant l’intervention.

Par mesure préventive, ayant inhalé de la fumée, le propriétaire des lieux a été conduit au centre hospitalier. Au moment d’écrire ces lignes, il avait déjà obtenu son congé de l’hôpital.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Incendie de la ferme Lumavic : un appel à la générosité - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
9 mois

[…] la suite de l’incendie qui a rasé la ferme Lumavic de Chesterville, une campagne de sociofinancement a été lancée afin de venir en aide aux […]