Coronavirus : Québec prêt à vacciner dès la semaine prochaine

Communiqué
Coronavirus : Québec prêt à vacciner dès la semaine prochaine
(Photo : Archives)

Alors que le gouvernement fédéral a annoncé que le Canada recevrait 249 000 doses de Pfizer dès la semaine du 14 décembre, le Québec assure pouvoir débuter aussitôt sa campagne de vaccination, selon le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé.

Ainsi, d’ici le 4 janvier, 22 000 à 28 000 Québécois pourraient être vaccinés contre la COVID-19. La campagne se déroulera dans 20 sites établis. Au total, 650 000 Québécois pourraient être vaccinés d’ici la fin mars 2021. Par ailleurs, le vaccin sera offert gratuitement à toutes les personnes qui se trouvent sur le territoire québécois.

«L’expérience acquise dans les dernières semaines avec la vaccination contre la grippe nous a permis de tester nos façons de faire et de nous préparer pour la vaccination contre la COVID. On voit enfin la ligne d’arrivée du marathon que nous avons commencé il y a plusieurs mois, mais les derniers kilomètres sont toujours les plus difficiles. L’arrivée d’un vaccin ne signifie pas qu’on peut relâcher les mesures sanitaires ; au contraire, nous devons continuer nos efforts. Ce n’est pas le moment d’abandonner, maintenant que nous sommes si près du but», souligne le ministre Dubé.

Le Comité sur l’immunisation du Québec a par ailleurs dévoilé la détermination des groupes prioritaires, laquelle s’appuie sur un avis préliminaire, dont l’objectif principal est la prévention des maladies graves et des décès. Il s’agit toutefois d’un avis préliminaire; des mises à jour pourraient donc être faites, si nécessaire. La vaccination sera élargie en fonction des quantités disponibles au Canada. La priorisation des groupes à vacciner proposée est la suivante :

  1. Les personnes vulnérables et en grande perte d’autonomie qui résident dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou dans les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF);
  2. Les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux en contact avec des usagers;
  3. Les personnes autonomes ou en perte d’autonomie qui vivent en résidence privée pour aînés (RPA) ou dans certains milieux fermés hébergeant des personnes âgées;
  4. Les communautés isolées et éloignées;
  5. Les personnes âgées de 80 ans ou plus;
  6. Les personnes âgées de 70 à 79 ans;
  7. Les personnes âgées de 60 à 69 ans;
  8. Les personnes adultes de moins de 60 ans qui ont une maladie chronique ou un problème de santé augmentant le risque de complication de la COVID-19;
  9. Les adultes de moins de 60 ans sans maladies chroniques ou problèmes de santé augmentant le risque de complications, mais qui assurent des services essentiels et qui sont en contact avec des usagers;
  10. Le reste de la population adulte.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires