Traite de personne et proxénitisme : un accusé déclaré inapte

Traite de personne et proxénitisme : un accusé déclaré inapte
(Photo : Archives)

Le Montréalais Jean-Wood Talbot-Dorival, 19 ans, l’un des accusés arrêtés en lien avec l’affaire de la rue Bérubé, a été déclaré inapte à subir son procès.

En juin, les procureurs dans le dossier avaient fait savoir à la juge Dominique Slater que l’accusé, victime d’un acte criminel au centre de détention, reposait dans le coma.

Tout comme Abdoul Karim Balde, 18 ans, de Montréal, Talbot-Dorival faisait face à près d’une quinzaine de chefs d’accusation de vol qualifié à l’endroit de deux victimes, voies de fait armées, voies de fait avec lésions, séquestration, traite de personnes de moins de 18 ans et proxénétisme.

Les dossiers d’Abdoul Karim Balde revenaient aussi, jeudi, devant la Cour. Ils ont été reportés au 10 novembre.

Dans cette même affaire, un autre accusé de 18 ans, Manuel Reyef Garcia doit revenir devant la justice le 16 octobre, lui qui est accusé de voies de fait et de séquestration.

Deux mineurs, un garçon et une fille, avaient aussi été épinglés par les policiers appelés à intervenir vers 4 h dans la nuit du 4 avril pour une altercation dans un immeuble à logements de la rue Bérubé.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des