Opération Palastre : six mois de prison pour l’un des accusés

Par Matthew Vachon
Opération Palastre : six mois de prison pour l’un des accusés
(Photo : Archives)

Le Princevillois Guillaume Hébert, épinglé dans le cadre de l’opération Palastre en décembre 2018, a été condamné à six mois d’emprisonnement mardi matin au palais de justice de Victoriaville.

En plus de son séjour en prison, il devra se soumettre à une période de probation de six mois et effectuer un don de 1500 $ auprès de trois organismes de la région.

Au moment de prononcer la sentence, la juge Dominique Slater a pris en considération le taux de récidive faible de l’accusé, ses regrets et l’amorce de sa réinsertion sociale. Elle a cependant fait valoir que la gravité des accusations pesant contre lui menait à cette peine.

Guillaume Hébert a été arrêté le 6 décembre 2018 dans le cadre de l’opération Palastre qui visait le démantèlement d’un réseau de trafiquants de stupéfiants lié à la vente de cocaïne et de méthamphétamine dans les Bois-Francs. En tout, ce sont 13 individus qui ont été arrêtés et une dizaine de perquisitions ont été effectuées par l’Équipe des enquêtes et de la coordination sur le crime organisé (EECCO) de Drummondville. Quelque 80 policiers avaient été mobilisés.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des