Rock la Cauze travaille sur un spectacle automnal

Par Matthew Vachon
Rock la Cauze travaille sur un spectacle automnal
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Dans l’obligation d’annuler son événement musical, prévu en août, Rock la Cauze travaille afin de présenter un spectacle automnal pour ne pas se faire oublier du public.

«Ce que nous voulons faire, c’est offrir quelque chose en culture, surtout au niveau musical, à l’automne. Pour cet été, il faut mettre une croix dessus, mais avec la progression du déconfinement, nous espérons organiser un petit quelque chose grâce aux mesures sanitaires et de sécurité. Nous voyons des régions où les gens sont dans leur voiture, soit un peu comme dans un ciné-parc. Il y a différentes versions, mais ce qui nous intéresse, ce serait une véritable scène avec des artistes. Nous ne voulons pas que ce soit virtuel», a expliqué Patrice Marcoux, le président de l’organisation.

Avec la situation actuelle, ce serait davantage des artistes locaux qui seraient mis de l’avant. «Nous n’avons pas le choix d’y aller plus dans le local, car il n’y aura rien d’américain ou de transfrontalier. Le risque est trop grand avec la fermeture des frontières qui pourrait s’étendre. […] De toute façon, nous avons tellement d’artistes locaux talentueux que nous voyons rarement en région. Le choix est vaste.»

Pas nécessairement à Victoriaville

Récemment, l’organisation victoriavilloise avait demandé 30 000 $ et une commandite de 10 000 $ à la Ville de Warwick afin de présenter le spectacle sur son territoire. Le conseil de ville a cependant rejeté cette proposition, arguant que l’incertitude actuelle, relativement à la pandémie, ne permettait pas d’aller de l’avant dans ce projet.

Malgré ce refus, l’équipe de Rock la Cauze continue ses recherches afin de s’entendre avec une Municipalité qui pourrait être intéressée à son projet. «Dès l’an passé, nous avions l’intention d’aller dans le coin de Drummondville, mais nous avions finalement manqué de ressources humaines et de temps. Nous ne sommes pas fermés à l’idée de nous exporter dans une autre municipalité (que Victoriaville) si les circonstances s’avèrent favorables, autant logistiquement que politiquement.»

M. Marcoux donne en exemple le stationnement du Colisée Desjardins, endroit où se déroulaient jadis les festivités de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada. «C’est un secteur qui est pratiquement clôturé. Les accès sont faciles à surveiller et les espaces sont grands, ce qui est parfait pour mettre des voitures. Il y a également des sources d’électricité adéquates. Nous aurions donc quelque chose à regarder de ce côté. C’est maintenant de voir si la même logistique peut s’exporter ailleurs.»

La programmation 2021 déjà bien remplie

Si les organisateurs tentent de trouver un moyen de présenter quelque chose à l’automne, le travail est déjà bien avancé pour l’édition 2021 de Rock la Cauze.

«Présentement, nous avons pratiquement terminé. Étant donné tout le travail accompli pour 2020, nous avons pratiquement réussi à confirmer l’entièreté de la programmation pour l’année suivante. Il n’y a qu’un groupe que nous n’avons pas pu reconfirmer. Peut-être que nous pourrons le confirmer plus tard. Nous avons cependant commencé des discussions avec d’autres artistes pour ne pas nous retrouver le bec à l’eau. Dans l’international, personne ne veut se mouiller.»

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Big Mike Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Big Mike
Invité
Big Mike

Le Rock masqué du Québec
Un message du gouvernemaman du Québec