Les adolescents peuvent retrouver leurs Maisons des jeunes

Communiqué
Les adolescents peuvent retrouver leurs Maisons des jeunes
(Photo : Archives)

Les Maisons des jeunes du Québec (MDJ) recevaient récemment une communication officielle du ministère de la Santé et des Services sociaux les autorisant à reprendre leurs activités avec les adolescents en présentiel.

En tant qu’organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS), les MDJ ont finalement le feu vert pour déconfiner. Une nouvelle reçue avec beaucoup d’enthousiasme et de soulagement pour les équipes de travail, mais surtout pour les jeunes, grands délaissés de la pandémie.

L’offre de diverses animations et de services virtuels des trois derniers mois, bien qu’appréciée par les ados, ne peut remplacer le contact physique et la chaleur dont font preuve les intervenants, intervenantes, animatrices et animateurs envers les jeunes lors d’une visite à la MDJ. Toutefois, le volet en ligne sera maintenu par certains organismes, lors des jours de pluie, par exemple, et pour ceux qui sont actuellement dans l’impossibilité d’adapter leurs locaux ou leur cour extérieure.

Considérées comme des organismes prioritaires, les MDJ peuvent recommencer à accueillir les jeunes. Plusieurs se sont aménagées pour les circonstances : construction de terrasses, installation de foyers pour feux de camp ou encore de chapiteaux leur permettront de passer le plus de temps possible dehors pour se réunir, profiter de l’été et s’amuser dans le respect des nouvelles normes de sécurité.

Un besoin criant

L’adolescence est une période cruciale du développement humain et les conséquences engendrées par le confinement peuvent nuire aux jeunes en plusieurs points.

Leur santé mentale fut l’une des principales préoccupations des travailleurs et travailleuses en Maison des jeunes. Se trouvant déjà dans un contexte de vulnérabilité, l’isolement, le manque de contact humain et le retrait de leurs milieux de vie quotidiens (école, MDJ, activités parascolaires, etc.) ont pu être vécus très difficilement par certains. Pour les équipes des MDJ du Centre-du-Québec, il n’était pas envisageable de n’offrir que de l’animation virtuelle durant l’été.

En effet, les jeunes ont besoin de se rencontrer, d’échanger et de socialiser, de prendre l’air et de profiter de l’été, période attendue avec excitation pour la plupart d’entre eux. Les maisonnées se devaient de s’adapter et de faire face à la situation afin d’être présentes pour leur clientèle.

Un milieu de vie adapté

Les milieux de vie que sont les Maisons des jeunes se sont adaptés au nouveau contexte. Les mesures d’hygiène et de distanciation physique recommandées par la Santé publique du Québec sont rigoureusement mises de l’avant par celles-ci, en plus d’avoir créé et adopté des plans d’action pour le déconfinement en conseil d’Administration.

Ce sont d’abord les équipes de travail qui ont réintégré leur milieu, puis, les jeunes. Ayant eu quelques jours, voire quelques semaines pour adapter les lieux et mettre sur pied de nouvelles procédures d’accueil des jeunes, les travailleuses et travailleurs ont hâte de retrouver le contact humain avec les adolescents.

La créativité ne manque pas dans les MDJ et de grandes banques d’activités respectant la distanciation physique sont mises en place afin de poursuivre tant que possible l’actualisation du projet Maison de jeunes. Même si, dans ces nouvelles conditions, l’ambiance et le lien de proximité avec la clientèle auront changé, la nécessité qu’une MDJ soit accessible aux adolescents dans leur communauté n’en demeure pas moins présente, pandémie ou pas.

La mission

Les Maisons des jeunes sont des associations de jeunes et d’adultes qui se sont donné pour mission, sur une base volontaire, dans leur communauté, de tenir un lieu de rencontre animé où les jeunes de 12 à 17 ans, au contact d’adultes significatifs, pourront devenir des citoyens et citoyennes critiques, actifs et responsables.

Tout au long de l’année, différentes activités, animations et sorties sont offertes aux adolescents par les MDJ, et ce, toujours en étant encadrées par une équipe d’animation dynamique et professionnelle. L’approche des MDJ membres du Regroupement des maisons des jeunes du Québec permet d’aborder les ados dans leur globalité, comme des citoyens à part entière, capables de trouver des solutions à leur problème, d’être imaginatifs et de contribuer au développement de leur communauté.

Pour plus d’informations :
Secteur Arthabaska/Érable

Florence Chaput-Bouchard

MDJ La Destination 12-17 inc.

198-D, Saint-Louis, Warwick, J0A 1M0

819 358-6906

Secteur Drummond

Philippe Kubisiak

MDJ l’Extension

3895, rue principale,

Saint-Cyrille-de-Wendover, J1Z 1C7

819 397-4893

 

Secteur Nicolet-Yamaska

Stéphanie Martel

MDJ du Bas St-François

10-A, Centre communautaire, St-François-du-Lac, J0G 1M0

450 568-6222

 

 

 

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Melanie Barbeau Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Melanie Barbeau
Invité
Melanie Barbeau

Enfin pour les ados!
****Mais notez que la photo choisie provient des archives! Les mesures sanitaires et de distanciation physique sont entièrement respectées par les MDJ de la région! Au plaisir de vous voir!