Démarche d2 : de nouveaux venus parmi les leaders en développement durable

Démarche d2 : de nouveaux venus parmi les leaders en développement durable
Le maire et président de la CDEVR, André Bellavance, en compagnie de l'animateur Pierre-Luc Houde (Photo : Gracieuseté)

Sept nouvelles entreprises et organisations des MRC d’Arthabaska et de L’Érable ont obtenu leur attestation à la démarche d2 en fin de journée, mardi, à l’occasion d’une cérémonie virtuelle animée par Pierre-Luc Houde.

Il s’agit de Construction Bois-Francs, La petite école Vision, le Magasin Lecompte, Mon Marché, la MRC d’Arthabaska, Somum Solutions et Shaker cuisine et mixologie Victoriaville.

«La démarche d2 se veut un accompagnement stratégique en développement durable sur trois ans. Créée en 2014, elle a comme objectif d’offrir des services d’experts pour aider les entreprises et organisations dans leurs pratiques d’affaires responsables. On trouve ensemble des actions concrètes et adaptées aux entreprises», a expliqué Élodie Pornet, agente en développement durable à la Corporation de développement durable (CDD).

Gaétan Lehouillier, président de la SADC (Capture d’écran)

En raison de leurs efforts déployés en développement durable, ils rejoignent ainsi une communauté d’une trentaine d’organisations leaders dans le domaine.

En plus de ces nouveaux venus, huit autres entreprises ont renouvelé leur attestation, à savoir Absolu Communication, Accès travail, la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable, Fruit d’Or, ORAPÉ, Gesterra, Laurentide Re/sources et SMDK Recrutement (incluant Axé Transformation et Épinette).

L’animateur Pierre-Luc Houde a aussi présenté des capsules vidéo faisant état des actions et engagements des organisations à l’honneur.

Présent à la cérémonie à titre de président de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR), le maire André Bellavance a félicité ces organisations qui ont travaillé à l’obtention de leur attestation. «Dans le contexte actuel, toute l’économie de proximité, l’économie circulaire, vient d’entrer encore plus dans nos cerveaux, dans nos façons de travailler. Ceux qui ont adhéré à la démarche d2 l’ont déjà compris», a-t-il  souligné.

Le président de la CDD, Christian Héon (Capture d’écran)

«Dans le contexte actuel, les gens ont pris conscience des enjeux environnementaux, a exprimé Gaétan Lehouillier, président de la SADC. On sent un éveil des gens de plus en plus conscients d’opter pour une approche proactive au niveau de la gestion et de la prévention des risques environnementaux. Il ne s’agit pas que des discours, mais cela génère des actions concrètes».

S’impliquer dans la démarche d2, «c’est louable, c’est être proactif et poser des gestes concrets», a-t-il noté en félicitant les entreprises qui ont choisi d’y adhérer.

Comme président de la CDD, Christian Héon a lui aussi adressé ses félicitations, tout en précisant que la Corporation qu’il préside se dédie à sensibiliser, à mobiliser et outiller les organismes de la région à passer à l’action en développement durable. «Nous sommes très fiers d’être impliqués dans le déploiement de la démarche sur le territoire Arthabaska-Érable», a-t-il confié, tout en ajoutant qu’elle «est le fruit d’un partenariat entre des acteurs socio-économiques ayant le souci de favoriser un développement économique durable dans la région».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires