COVID-19 : la confiance des PME à un niveau encore jamais vu

Communiqué
COVID-19 : la confiance des PME à un niveau encore jamais vu
(Photo : Archives)

La pandémie de la COVID-19 et les nouvelles mesures de sécurité annoncées par les gouvernements sont lourdes de conséquences pour les PME, qui affichent un niveau de confiance extrêmement bas en ce mois de mars. C’est ce que révèle le dernier Baromètre des affairesMD de la FCEI.

Au Canada, après un recul de 10 points au début du mois, l’indice de la confiance des entreprises a encore perdu 19 points, passant de 60,5 en février à 30,8. Mais c’est au Québec que la chute est la plus prononcée.

«Mars 2020 aura été un mois sans pareil dans toute l’histoire économique du Québec et du Canada, souligne François Vincent, vice-président à la FCEI. Depuis la création du Baromètre il y a 32 ans, la confiance des petites et moyennes entreprises n’est jamais tombée aussi bas, même durant les récessions de 2008 et de 1990.»

Au Québec, l’indice de la confiance a reculé de 44,5 points pour s’établir à 15,7, alors même qu’il était à 68,3 en février, avant le début de la crise. Cette chute pourrait s’expliquer par le fait que la province a pris des mesures restrictives très rapidement pour freiner la propagation du virus.

«Ces mesures sont nécessaires pour assurer la sécurité publique, mais elles ont un impact direct et immédiat sur les PME ainsi que leurs employés, ajoute M. Vincent. Nous pressons les gouvernements pour qu’ils accordent davantage de soutien aux PME afin que l’optimisme puisse se rétablir une fois la crise terminée.»

Au Canada, seulement un propriétaire de PME sur cinq dit que son entreprise se porte bien tandis que la proportion de ceux qui disent qu’elle va mal a grimpé à 38%. Du côté des plans d’embauche, ils sont au point mort : 5% des propriétaires seulement prévoient embaucher du personnel à temps plein au cours des trois prochains mois, alors qu’une entreprise sur deux envisage plutôt des mises à pied. Rappelons que lorsque l’indice varie entre 65 et 70, cela signifie normalement que l’économie fonctionne à son plein potentiel.

Résultats provinciaux : la confiance s’effondre dans tout le pays

L’Alberta (26,2) et Terre-Neuve-et-Labrador (27,8) ont les résultats les plus bas quoique leurs pertes d’optimisme aient été les plus faibles. En Saskatchewan (28,3) et en Colombie-Britannique (28,8), les résultats sont proches de la moyenne nationale après des baisses de 16 points. L’Ontario (37,0) et le Manitoba (37,5) ont fait un peu mieux. En Nouvelle-Écosse (44,0) et au Nouveau-Brunswick (44,6), les pertes de confiance ont été les plus fortes, mais les PME restent les plus optimistes au pays.

Résultats sectoriels : la perte de confiance touche tous les secteurs

Dans tous les secteurs d’activité, le niveau de confiance a reculé et s’est établi entre 21 et 36 points. Le secteur de l’information et des loisirs est le moins optimiste (21,6). Il est suivi par le secteur manufacturier (24,7) et les services financiers (27,1). Les entreprises des services financiers ont également connu la plus forte perte de confiance, enregistrant une perte de 35,4 points en un mois. Quant aux services personnels (36,1), à l’hébergement/restauration (34,0) et au commerce de détail (33,4), ils ont les niveaux de confiance les plus élevés, mais demeurent néanmoins très en dessous de la norme.

Consultez le Baromètre des affairesMD de mars

Les résultats de la mi-mars 2020 s’appuient sur 1378 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données se fondent sur les réponses reçues les 17 et 18 mars. Statistiquement, les résultats sont exacts à +/- 2,6 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Changement dans le calendrier de publication du Baromètre des affaires

La FCEI publie normalement les résultats de son Baromètre des affaires le dernier jeudi de chaque mois, mais comme la conjoncture économique évolue rapidement à cause de la pandémie actuelle, nous sonderons nos membres deux fois par mois au lieu d’une, jusqu’en juin prochain. Nous publierons les résultats intérimaires d’avril le 9 avril.

À propos de la FCEI

La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des