Une résidence détruite par un incendie

Une résidence détruite par un incendie
Un embrasement généralisé et une structure qui s'effondrait à l'arrivée des pompiers. (Photo : Gracieuseté)

Les pompiers n’y pouvaient rien. Cette résidence à deux étages rénovée du 4e rang à Sainte-Sophie-d’Halifax brûlait dans son ensemble. «À notre arrivée, la structure s’effondrait», a confié Éric Boucher, directeur du Service de sécurité incendie régional de L’Érable (SSIRÉ).

Les sapeurs ont reçu l’appel à 6 h 40, jeudi. «Deux voisins, à leur réveil, ont constaté l’incendie et ont donné l’alerte», a indiqué l’officier.

L’incendie a mobilisé 20 pompiers des casernes 45, 13, 80 et 85. Avec les camions-citernes, ils devaient se rendre au village de Sainte-Sophie et pomper de l’eau dans la rivière pour les remplir.

Le feu aurait couvé un bon moment avant d’éclater au sous-sol. «Le propriétaire, avant de quitter sa résidence, a alimenté son poêle à bois», a fait savoir le directeur Boucher.

Éric Boucher, directeur du SSIRÉ (Photo www.lanouvelle.net – Archives)

Comme la maison était détachée de tous les côtés, le violent incendie ne présentait aucun risque de propagation.

L’intervention a duré quelques heures. Les pompiers ont quitté les lieux vers 11 h 15.

Autres appels

Pendant qu’ils intervenaient à Sainte-Sophie, les pompiers du SSIRÉ ont été appelés vers 7 h 50 pour un feu de cheminée dans le 2e rang à Saint-Pierre-Baptiste.

Sur place, les sapeurs n’ont heureusement constaté aucun incendie. Il s’agissait plutôt d’un retour de fumée dans la maison.

Avec leurs appareils, ils ont procédé à la ventilation des lieux.

Par ailleurs, vers 9 h, la brigade du SSIRÉ a dû retourner sur les lieux de la ferme incendiée, lundi soir, dans le 5e rang de Laurierville.

Une nouvelle ignition est survenue dans un silo à grains. Les pompiers ont procédé à l’extinction

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des