23e Journée nationale des cuisines collectives

Communiqué
23e Journée nationale des cuisines collectives
(Photo : gracieuseté)

Le 26 mars aura lieu la 23e journée nationale des cuisines collectives. Cette année, les cuisines collectives soulignent cette journée autour du thème «Ensemble : les mains à la pâte».

À travers la province, les quelque 1400 groupes de cuisine collective et leurs 10 000 participantes et participants célébreront cette journée en soulignant la force d’agir ensemble au sein du mouvement des cuisines collectives. Parce que la cuisine collective, c’est plus que de la cuisine. Un slogan qui en dit long depuis des décennies et qui se décline de plusieurs façons, à la couleur de chacun des groupes de cuisine collective.

Ensemble, les cuisines collectives agissent pour briser la solitude, développer l’autonomie alimentaire, promouvoir une saine alimentation, développer le pouvoir d’agir individuel et collectif des personnes et des familles, lutter pour le droit à l’alimentation, etc.

«Il est important de rappeler que les cuisines collectives entraînent d’importantes retombées sociales qui vont au-delà de l’alimentation elle seule. C’est un mouvement porteur de transformations sociales, fruit d’une collectivité mobilisée», déclare Sylvie Sarrasin, présidente du conseil d’administration du Regroupement des cuisines collectives du Québec.

Ensemble, les groupes de cuisine collective mettent les mains à la pâte non seulement pour concocter de bons plats, mais aussi pour prendre part à un mouvement riche des personnes qui en font partie.

À l’occasion de cette journée spéciale, la population est invitée à venir partager une soupe confectionnée par nos membres. Ce sera une occasion pour vous de rencontrer quelques-uns de nos membres et de visiter notre cuisine à Victoriaville. Cette activité se tiendra le jeudi 26 mars de 10 h 30 à 13 h au local des Cuisines collectives des Bois-Francs, 18, rue Perreault à Victoriaville.

Notre groupe de cuisine de Chesterville, vous recevra le mardi 24 mars de 12 h à 14 h au 480, rue de l’Accueil à Chesterville, pour partager une soupe avec vous et vous faire découvrir leur cuisine. Une contribution de 3 $ est demandée.

À Sainte-Clotilde-de-Horton, la responsable Martine Faucher vous recevra le mardi 31 mars, avec la collaboration de la Guignolée Tendresse, et leur diner communautaire connu sous le nom du Diner de la guignolée au 1, rue du parc à Sainte-Clotilde-de-Horton. Des frais de 8 $ et une réservation est requise.

Dans la MRC d’Arthabaska les cuisines sont établies à Daveluyville, Sainte-Clotilde-de-Horton, les Hauts Reliefs, Warwick et Victoriaville. Les différents groupes de cuisine nourrissent près de 4000 personnes annuellement en confectionnant tous les mois des plats sains, économiques et appétissants. La Journée nationale des cuisines collectives, c’est aussi une occasion de rappeler annuellement à l’opinion publique, à la presse et au gouvernement la nécessité de garantir, pour toutes et pour tous, le droit à une saine alimentation.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des