Titan de Princeville : une fin de saison déterminante pour plusieurs joueurs

Titan de Princeville : une fin de saison déterminante pour plusieurs joueurs
(Photo : tirée de Facebook)

Le Titan de Princeville vient d’amorcer le dernier droit de sa saison régulière dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec. Avec 13 rencontres à disputer au calendrier, l’équipe est bien installée au deuxième rang de la division 91,9 Sports et, à moins d’un imprévu majeur, elle terminera parmi les quatre meilleures formations du circuit. Ça lui permettra d’entamer les séries éliminatoires devant ses partisans.

L’entraîneur-chef Guillaume St-Denis a confié qu’il veut engranger le plus de victoires possible d’ici la fin de la campagne. Il espère conclure la saison au deuxième rang du classement général, question de s’assurer de l’avantage de la glace au deuxième tour éliminatoire. Pas question donc pour lui de mettre le pied sur la pédale de frein d’ici la fin du calendrier régulier, bien au contraire.

Il fait également remarquer que l’enjeu est déterminant pour plusieurs de ses protégés. Si le noyau de la formation est bien en selle, certains patineurs lutteront pour obtenir des responsabilités accrues à l’ouverture des séries. D’autres devront accepter leur rôle de soutien pour aider l’équipe à conserver son titre. Et devant le filet, le meilleur d’ici la fin de la saison sera lancé dans la mêlée quand les éliminatoires se mettront en branle. Bref, le portrait est quand même relativement différent de la dernière saison.

«Après la période des fêtes l’an dernier, le portrait de l’équipe était déjà plutôt bien établi, a reconnu le pilote du Titan. Cette année, c’est différent. Certains joueurs ont changé de «chaise» au cours de la saison. Il reste que ça prend la contribution de tout le monde pour espérer gagner. Notre noyau qui a goûté à la victoire l’an dernier jouera un rôle clé, mais d’autres joueurs auront assurément un impact dans nos succès. Mathieu Ferland et Anthony Ferron, entre autres, auront leur mot à dire.»

Avec une formation en santé et un surplus de joueurs, Guillaume St-Denis soutient que ceux qui seront les plus engagés verront de l’action. «Nous devrons séparer les hommes des enfants, et ce, à l’intérieur même de l’équipe, a avancé l’entraîneur. Je n’ai pas de cadeau à faire à personne. Mon seul objectif est de gagner et j’estime que nous avons les éléments en place pour y arriver. Nous n’avons rien à envier à personne.»

St-Denis croit notamment qu’il aligne «la plus belle équipe offensive de l’histoire du Titan». Il laisse même entendre que cette force de frappe figure parmi les meilleures des dernières années au sein de la LHJAAAQ.

Les statistiques tendent à lui donner raison. Les trois joueurs les plus productifs de la LHJAAAQ revêtent l’uniforme du Titan. William Bergeron, Alex Plamondon et Matthew Newbury, au moment d’écrire ces lignes, revendiquaient 86, 82 et 75 points. Sans compter, notamment, la venue du patineur de 20 ans Marc-Antoine Benoît. Ce dernier a inscrit huit points à ses trois premières rencontres avec la formation. «S’il avait joué dans notre ligue dès le jour un cette saison, il aurait franchi le cap des 100 points à la fin de l’année», a soutenu St-Denis.

Malgré cette force de frappe offensive, l’entraîneur reconnaît que sa troupe devra gérer l’adversité efficacement pour espérer répéter ses exploits de l’an dernier. Et cette adversité devrait venir dès le premier tour éliminatoire. Il est fort possible que le Titan amorce les séries contre l’Everest de la Côte-du-Sud. Cette équipe a vaincu le Titan à trois reprises cette saison et elle ne sera certes pas une proie facile pour les représentants de L’Érable. Guillaume St-Denis en est conscient et il travaillera à s’assurer que ses joueurs soient prêts en temps opportun.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des