Mariage et vins

Chronique vin de Martin Garneau, sommelier
Mariage et vins
(Photo : SAQ)

Le choix peut-être facile ou un vrai casse-tête, surtout si l’on ne s’y connait pas trop, mais il s’agit d’un élément important que vos invités garderont en mémoire longtemps.

La première et importante chose est de faire un budget pour cette partie tout comme les fleurs, le traiteur, l’habillement.

Le premier vin à choisir est le champagne ou, si le groupe est plus nombreux, le mousseux. Le mariage, selon moi, doit être accueilli par des bulles, de par son côté festif et joyeux. Il faut choisir ce vin de qualité de par la finesse de ses bulles et de l’équilibre en bouche entre l’acidité et sa rondeur.

Pour ce qui est des vins, blancs ou rouges, ces derniers devront s’accorder et être en équilibre avec les plats. En cours de repas, si vous servez des fromages, un blanc devra être choisi. Il serait important de pouvoir déguster les plats qui seront servis pour y faire, par la suite, une meilleure sélection de vins.

Pour choisir correctement les vins, il pourrait être intéressant d’en déguster quelques-uns à l’aveugle et de faire son choix par la suite. Il est aussi intéressant de faire ses choix en faisant déguster à quelques personnes pour avoir une meilleure idée.

Pour ce qui est du budget, il faut prévoir entre 45 et 70 $ pour un champagne, entre 12 et 20 $ pour un mousseux et entre 15 et 20 $ pour un vin. Ces prix s’avèrent ceux de la SAQ.

Pour la quantité, pour que le tout soit une réussite, ni trop, ni trop peu. Vos invités doivent se souvenir de votre merveilleuse journée à laquelle vous aurez passé un long temps à tout préparer, dans les moindres détails.

J’ai aimé…

*Champagne Drappier, carte d’Or à 45 $, code SAQ : 734699. Jaune paille avec de fines bulles persistantes, arômes de fruits blanc, sec et vif avec une longue finale.

*Mousseux Hungaria Grande Cuvée brute à 13.70 $, code SAQ : 106492 Jaune vert avec de bonnes bulles, arômes de pomme et de pain grillé, belle et bonne acidité en bouche, finale assez longue en bouche.

*Rouge Vila Régia à 10.50 $, code SAQ : 464388, du Portugal. Rouge d’une bonne intensité, nez de poivre et de violette, en bouche il est frais avec de fins tannins et une longue finale.

*Rouge Château de Goelane à 18.35 $, code SAQ : 11770220 de la région de Bordeaux. Rouge profond, parfum de violette et de poivre noir, belle fraîcheur en bouche avec une belle présence tannique.

Le plat vedette du LuXor cette semaine, en accord avec le mousseux Hungria, plateau de crevettes roses d’Argentine.

En blanc Si Soave à 15.05 $, code SAQ : 11254495. Jaune vert de faible intensité, au nez bien fruité. En bouche, il est pourvu d’une belle acidité et vif.

Martin Garneau

Sommelier

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des