Airbnb et l’assurance habitation. Êtes-vous couvert?

Airbnb et l’assurance habitation. Êtes-vous couvert?

De plus en plus de voyageurs ont recours aux plateformes de location de courte durée telles que : Airbnb, HomeAway, Kijiji et VRBO, qui ont le vent en poupe, ce qui encourage de nombreuses personnes à devenir hôtes et louer des chambres ou des appartements. La principale préoccupation qui concerne de telles résidences est de savoir si l’assurance habitation couvre ce type d’activité.

L’attrait du gain et la rentabilité du bien immobilier sont très forts mais l’activité de location est associée à des risques que ce soit en ce qui concerne la maison ou les biens qui s’y trouvent. De manière générale, la location pour une courte durée se déroule sans incident mais rien n’est sûr et il y a toujours des choses imprévisibles susceptibles de surgir, d’où la nécessité de suivre les conseils ci-après pour bien se protéger.

La location à des tiers

La location de son habitation à des tiers change la nature de la maison qui revêt un nouveau statut, notamment, celui d’hôtel à petite échelle. De ce fait, la location du domicile est perçue comme une activité commerciale. Le fait de louer sa maison, même pour quelques jours, change la donne en matière d’assurance habitation.

La plateforme Airbnb propose à ses utilisateurs une couverture responsabilité civile aux hôtes et, lorsqu’elle s’active, un certain nombre de conditions, restrictions et exclusions peuvent être appliquées. La plupart des gens ne sont pas très versés en matière d’assurance et risquent de louper quelques informations cruciales. Dans ce cas de figure, il vaut mieux contacter son courtier d’assurance pour avoir de plus amples explications de manière claire et rapide. Assur360 au Québec propose à ses assurés, une couverture propriétaires comprise dans l’assurance maison de base, sous réserve que la durée de location ne dépasse pas les 30 jours par an. Au-delà de cette durée, il est possible de bénéficier d’une couverture adaptée et à des conditions attrayantes avec Assur360 qui collabore avec des assureurs spécialisés.

C’est aussi l’occasion d’étudier tous les scénarios dont on n’est pas forcément conscient, comme à la survenance d’un incendie ou de dégâts d’eau importants. De tels sinistres peuvent ne pas donner lieu à un dédommagement s’ils surviennent alors que la maison est louée dans le cadre d’une activité commerciale. Il est primordial d’en parler à son assureur avant la location de sa maison.

Des couvertures variables

Outre les dommages matériels, il convient de penser à la responsabilité civile du propriétaire, qui est normalement incluse dans les contrats d’assurance résidentiel. Mais, plusieurs assureurs invitent leurs clients de prévoir une garantie responsabilité civile additionnelle en cas de location de leur maison. Dans tous les cas avant de louer son domicile, il est recommandé de contacter son assureur qui peut étudier la situation et proposer au propriétaire les changements à opérer sur le contrat d’assurance maison, en vue de bénéficier d’une couverture optimale, plus adaptée à l’activité de location.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des