Marché de Noël Érable Arthabaska : les retombées en hausse de 19%

communiqué
Marché de Noël Érable Arthabaska : les retombées en hausse de 19%
Le Marché de Noël Érable Arthabaska a attiré quelque 6700 visiteurs pour cette 12e édition. (Photo : gracieuseté)

La 12e édition du Marché de Noël Érable Arthabaska a donné lieu à deux fins de semaine qui ont fait tourner et bouger l’économie locale et offert une visibilité importante aux 73 exposants participants dans les secteurs agroalimentaire et des métiers d’art.

Grâce à des produits uniques, des achats, des échanges et un peu de magie favorisée par les serres de la Jardinerie Fortier à Princeville, 6700 visiteurs ont savouré l’événement les 30 novembre, 1er, 7 et 8 décembre.

Au total, 73 exposants étaient présents sur deux fins de semaine dans les secteurs de l’agroalimentaire et des métiers d’art. La qualité croissante des produits exposés a ravi le public et l’intérêt des visiteurs pour le marché local a eu l’effet d’une tape dans le dos pour les producteurs et artisans d’ici. Les retombées directes de cet événement sont évaluées à près de 202 000 $, soit une hausse de 19% comparativement en 2018.

Le Marché de Noël Érable Arthabaska est le plus grand marché public de Noël en milieu rural entre Montréal et Québec au sud du fleuve en termes d’achalandage, de retombées et de nombre d’exposants, ce qui le rend d’autant plus spectaculaire.

Selon Joanie Roy, coordonnatrice du Marché de Noël Érable Arthabaska : «Au fil des ans, nous avons investi temps et énergie pour la réussite de l’événement. Nous sommes à l’écoute et tentons de répondre aux attentes et d’enrayer les irritants. Le virage vert en est un bon exemple. Nous en sommes très fiers d’ailleurs et tant les visiteurs que les exposants y adhèrent pleinement.»

La MRC de L’Érable, qui chapeaute l’activité, a pu de nouveau compter sur l’expertise de quatre membres indispensables du comité organisateur. Des partenaires ont appuyé et assuré la réussite de l’événement, il s’agit du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, dans le cadre du programme d’appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région, la Ville de Princeville, le Fonds de visibilité Éoliennes de l’Érable, Desjardins, la SADC Arthabaska-Érable, Excavation J-C Lizotte et Rouge FM.

Finalement, la contribution de la merveilleuse équipe de bénévoles et les exposants ont contribué sans contredit aux résultats de la 12e édition.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Frema Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Frema
Invité
Frema

Pourquoi dire érable Arthabaska ,quand cela a été Arthabaska Érable