Le transfert d’une entreprise agricole : un pensez-y-bien pour la relève et les cédants

Par Louiselle LeBel, conseillère régionale en relève et en établissement à la direction régionale du Centre-du-Québec du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation
Le transfert d’une entreprise agricole : un pensez-y-bien pour la relève et les cédants
(Photo : Archives)

Vous faites partie de ces jeunes qui songent à prendre la relève d’une entreprise agricole?

Vous êtes un producteur qui prévoit céder le pas à la nouvelle génération?

Vous êtes une entreprise agricole qui exploitez en codirection et qui compte une relève apparentée… ou non, pour une période indéterminée avant de réaliser le transfert, et vous vous apprêtez à vivre plusieurs changements…plus ou moins planifiés?

Pour mieux franchir cette étape importante de votre vie professionnelle, la Direction régionale du Centre-du-Québec du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, en collaboration avec le Collectif de formation agricole du Centre-du-Québec, vous propose une session de formation sur la «coexploitation cédant-relève».

Cette session préparatoire est axée sur la communication entre les cédants et les membres de la relève dans le processus du transfert d’une entreprise agricole. Il s’agit d’amener les participants à définir leurs projets communs et respectifs, à discuter de leur vision de l’avenir de l’entreprise et à trouver des moyens pour réussir la mise en œuvre de leurs projets et pour concrétiser leurs rêves.

Plus précisément, la rencontre vise les objectifs suivants :

Mettre en lumière la motivation personnelle et professionnelle de la relève et définir son projet d’établissement;

Conscientiser les personnes intéressées aux réalités humaines, techniques, économiques et socioprofessionnelles à prendre en considération pour réussir une démarche de transfert d’entreprise;

Faciliter les relations interpersonnelles entre les partenaires visés par le transfert de l’entreprise;

Amorcer la planification et la mise en œuvre d’une action à accomplir de façon commune, qui engage les deux parties, dans un délai raisonnable.

La communication : une formule gagnante

La gestion d’une entreprise agricole n’est plus ce qu’elle était. À l’heure de l’innovation technologique et de l’expansion des entreprises, il est primordial, pour favoriser une coexploitation optimale, que le cédant et la relève établissent un partenariat solide et durable.

Voici quelques mises en situation qui montrent bien l’importance d’une bonne communication entre les parties pour éviter des malentendus. Ces exemples ressemblent peut-être à des situations que vous vivez…

La vision du transfert et la définition des attentes

La relève : «J’ai participé à un colloque et j’ai de bonnes idées d’aménagement pour l’érablière!»

Le cédant : «Ah oui?! Je ne savais pas que tu étais intéressé par l’érablière, en plus de toute la ferme.»

La relève : «Comment ça? J’étais certain que tu le savais. Dans ma tête, ç’a toujours été clair…»

La formation de la relève : un atout pour aller de l’avant

La relève : «Aujourd’hui, un représentant m’a suggéré de prendre une autre sorte de moulée pour augmenter la production moyenne de lait. J’ai pensé que ça vaudrait la peine de l’acheter…»

Le cédant : «Combien ça va m’coûter tout cela? Ça paraît que ce n’est pas toi qui fais les comptes et qui paies les factures!»

La relève : «Justement, il faudrait que j’aille suivre des cours de comptabilité et d’informatique. Comme ça, j’pourrais prendre des décisions avec toi dans l’entreprise…»

La planification du transfert : il n’est jamais trop tôt

La relève : «Ça serait bien qu’on commence à penser au transfert de la ferme. J’en ai parlé à ma blonde et nous aimerions connaître nos possibilités pour plus tard…»

Le cédant : «Tu ne crois pas qu’il est un peu tôt pour penser à ça? On n’a pas le temps de toute façon!»

La relève : «Mais, dans mes cours, j’ai appris qu’il est important de planifier le transfert, de l’organiser comme il faut à l’avance, de rencontrer un fiscaliste, un notaire…»

Le cédant : «Hum! Laisse-moi réfléchir et je te reviens là-dessus….»

Des gens comme vous ont suivi la séance de formation… et vous la recommandent!

«La séance de formation sur le transfert de l’entreprise agricole permet d’échanger nos idées avec les autres et elle nous fait voir des possibilités que nous n’avions pas envisagées. Après la formation, nous étions rassurés et même sécurisés par rapport à nos décisions.»

«La formation m’a donné des trucs pour éviter de me retrouver coincée entre les mésententes de mon mari et de mon fils. Vous savez, le fameux triangle…»

«J’ai beaucoup appris concernant les points de la loi ainsi que sur les règles légales, fiscales et juridiques liées au transfert d’une entreprise agricole.»

Pour plus d’information, communiquez avec Louiselle LeBel, conseillère régionale en relève et en établissement au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation au 819 758-1591, poste 4208 ou par courriel à louiselle.lebel@mapaq.gouv.qc.ca ou avec Guylaine Martin, responsable en formation agricole au Collectif de formation agricole du Centre-du-Québec au 819 758-6401, poste 2702 ou par courriel à gmartin@formationagricole.com.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des