Une camionnette électrique pour la Ville de Plessisville

Une camionnette électrique pour la Ville de Plessisville
Le conseil a donné son aval afin que la Ville de Plessisville puisse participer au projet pilote Services écologiques intelligents de transport électrifié (SéiTé) avec camionnette électrique. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

La Ville de Plessisville participera au projet pilote Services écologiques intelligents de transport électrifié (SéiTé) avec camionnette électrique tel que proposé par la firme YHC Environnement.

Pour le maire Mario Fortin, il s’agit d’une autre belle opportunité pour la Ville de Plessisville de réduire sa dépendance aux produits pétroliers pour faire face aux défis des changements climatiques et diminuer ses gaz à effet de serre (GES).

Dans la mesure où le projet est accepté et subventionné par la Fédération canadienne des municipalités (FCM), celui-ci permettra à la Ville d’acquérir une toute nouvelle camionnette électrique pour une somme de 44 000 $ et lui permettra de bénéficier d’une subvention pour combler le coût total du projet qui s’élève à 118 000 $.

La nouvelle camionnette électrique, qui servira d’abord pour le déplacement de ses employés, sera offerte par la Ville en autopartage à ses citoyens comme elle le fait déjà avec ses deux autres véhicules électriques qui sont disponibles aux citoyens membres du système d’autopartage en dehors des heures de bureau et les fins de semaine.

Le directeur général, Alain Desjardins, estime que la Ville va sauver une somme de 4000 $ en essence par année en faisant l’acquisition de ce nouveau véhicule électrique qui se veut un pas de plus vers l’objectif du plan d’action de la Ville qui consiste à réduire de 20% les GES émis sur son territoire.

M. Desjardins ajoute que la Ville était d’ailleurs due pour remplacer l’une de ses camionnettes l’an prochain et qu’il lui en aurait coûté peut-être même un peu plus cher pour un véhicule similaire, mais à essence.

Le maire Fortin a rappelé les efforts déployés par la Ville de Plessisville en matière d’électrification des transports, qu’il s’agisse de sa participation au projet pilote SAUVéR, à l’étude du projet d’électrification des camions et des transports spécialisés municipaux sans oublier l’achat d’une trottinette électrique «GeeBee» et de l’installation de bornes de recharges disponibles sur le territoire (deux bornes publiques 240V, une borne publique rapide et deux bornes privées réservées aux véhicules municipaux).

Le maire a aussi mentionné que la Ville a franchi avec succès les cinq étapes du programme Partenaires dans la protection du climat de la Fédération canadienne des municipalités qui vise à réduire les émissions  de GES et améliorer son efficacité énergétique.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des