Jean Paradis dresse un bilan positif de sa campagne électorale

communiqué
Jean Paradis dresse un bilan positif de sa campagne électorale
Jean Paradis, candidat indépendant dans Mégantic-L'Érable (Photo : gracieuseté)

Le candidat indépendant, Jean Paradis, dresse un bilan positif de sa tournée électorale dans le comté de Mégantic-L’Érable. Au cours des derniers mois, et plus particulièrement au cours des dernières semaines de campagne, M. Paradis a parcouru l’ensemble du territoire de Mégantic-L’Érable afin de rencontrer les électeurs et électrices qui seront appelés à voter le 21 octobre prochain.

M. Paradis a notamment participé à de nombreux débats, en se montrant à l’écoute des électeurs des MRC des Appalaches, du Granit, de Mégantic et de L’Érable, et s’est présenté à de nombreux électeurs et électrices afin de discuter avec eux de leurs principales préoccupations, en ce qui a trait entre autres aux soins de santé, au développement économique, à l’environnement, au transport et plus particulièrement la rétention des jeunes en région.

Jean Paradis tient de façon formelle à organiser des colloques régionaux pour nos jeunes, par la suite revenir en plénière avec des responsables désignés dans les rencontres des trois MRC. «On doit trouver ensemble un plan d’action et entreprendre notre chantier jeunesse.» Il s’agit d’ailleurs de la principale motivation de M. Paradis pour un retour en politique active.

«Je me considère plus que préoccupé par le développement et la croissance économique de la circonscription qui a un lien étroit avec l’actuelle pénurie de main-d’oeuvre et la problématique de rétention de la relève professionnelle en région», affirme M. Paradis.

Tout au long de la campagne, M. Paradis s’est également montré plus que favorable au retour du transport ferroviaire dans la MRC des Appalaches, et ce dernier compte mettre tous les efforts nécessaires pour assurer la sécurité des Méganticois et Méganticoises en ce qui a trait à la construction de la voie de contournement.

Rappelons qu’aux dernières auditions du BAPE, lors du témoignage de clôture, M. Paradis avait précisé aux commissionnaires que le réel problème dans ce dossier résidait dans le fait qu’aucun chargé de projet ne fut attitré pour coordonner la construction de ladite voie de contournement. Selon lui, la sécurité physique et morale des citoyens de Lac-Mégantic demeure toujours incertaine.

En matière de soins de santé, M. Paradis s’engage d’autant plus à offrir des services destinés aux personnes en fin de vie, de par la mise en place d’une résidence leur permettant de mourir en toute dignité.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des