Week-end des rivalités : la première aux Voltigeurs

Week-end des rivalités : la première aux Voltigeurs
Félix Paré a été l'unique marqueur des Tigres dans la rencontre. (Photo : Denis Morin - Archives)

Dans le premier match d’une série aller-retour entre les deux rivaux du Centre-du-Québec à l’occasion du week-end des rivalités dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, vendredi soir au Colisée Desjardins, les Tigres de Victoriaville ont essuyé une défaite de 3 à 1 face aux Voltigeurs de Drummondville.

Les locaux ont pourtant bien entrepris la rencontre. Félix Paré, avec son sixième de la campagne, a d’ailleurs ouvert la marque. Il a profité d’une belle passe d’Olivier Mathieu qui venait d’intercepter un jeu dans le territoire des Voltigeurs. Le tir précis de Paré a trompé la vigilance d’Anthony Morrone.

Les visiteurs ont toutefois répliqué un peu plus de trois minutes plus tard par l’entremise de Dawson Mercer. Ce dernier a dû même coup inscrit son dixième but de la saison.

Les Tigres ont lancé sept fois sur la cage de Morrone en première période, alors que Tristan Côté-Cazenave n’a fait face qu’à quatre tirs durant cet engagement. Les protégés de Louis Robitaille ont été plutôt efficaces au premier vingt, laissant présager de belles choses pour le reste de la rencontre.

Ça n’a toutefois pas été le cas. Bien que ça ne se soit pas reflété au chapitre des tirs au but, les Tigres ont été dominés par les Voltigeurs au cours des 40 dernières minutes de jeu.

À la période médiane, où les Tigres ont éprouvé des ennuis, Dawson Mercer a touché la cible en infériorité numérique.

Les Tigres ont tenté de créer l’égalité au dernier tiers, mais sans succès. Alexander Peresunko, avec un peu plus de sept minutes à écouler au cadran, avait le but égalisateur au bout du bâton, mais il a été frustré par Morrone.

Isiah Campbell, avec 11 secondes à jouer, a concrétisé la victoire des siens avec un but dans un filet désert. Dawson Mercer a obtenu un troisième point sur la séquence. Peu de temps avant, les Tigres avaient été incapables de profiter d’une supériorité numérique. Ce sont d’ailleurs les Voltigeurs qui ont contrôlé le jeu. Ça a notamment forcé Vincent Sévigny à écoper d’une punition.

Le retour du défenseur, qui a purgé une suspension de quatre matchs, s’est fait sentir. Les Tigres ont réussi à limiter l’attaque des Voltigeurs. La brigade défensive a bien protégé l’enclave, limitant les chances de marquer des visiteurs.

L’entraîneur-chef des Félins était toutefois déçu de l’engagement de certains de ses attaquants. Dans son point de presse après le match, il a dit souhaiter que ses joueurs affichent davantage de «hargne» en attaque et qu’ils devaient générer plus d’occasions de marquer à cinq contre cinq.

Et sans vouloir se servir de la fatigue comme excuse, il a reconnu que le calendrier s’avère exigeant et qu’il a dû accorder des congés à ses joueurs, si bien qu’ils se sont peu entraînés. Ça pourrait expliquer, entre autres, les erreurs d’exécution.

Les Tigres auront cependant l’occasion de venger ce revers, dimanche à 15 h, alors qu’ils rendront visite aux Voltigeurs à Drummondville.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des