Quand le pourboire retourne à la communauté

Par Andrée-Anne Fréchette
Quand le pourboire retourne à la communauté
Delby Lessard, propriétaire du Dyyb's Café (Photo : www.lanouvelle.net)

Lorsqu’elle se lance en affaires en 2018, Delby Lessard désire offrir du café sans exiger de pourboire. Malgré tout, plusieurs clients monnaient leur appréciation. Depuis l’apparition des cannes Unis pour les gens d’ici, les sommes s’y retrouvent. Avec 4218 $ remis en quelques semaines, la Fondation communautaire d’Arthabaska a tenu à souligner l’exploit.

Michèle Gariépy, Delby Lessard, Alain St-Pierre, préfet de la MRC d’Arthabaska et Chantal Charest, directrice générale de la Corporation de développement communautaire des Bois-Francs (Photo www.lanouvelle.net)

La Fondation communautaire d’Arthabaska : Unis pour les gens d’ici, a révélé avoir amassé 17 203 $ lors de sa campagne qui s’est déroulée du 6 mai au 29 août. D’une part, la vente de 600 jardinières de fines herbes a permis d’amasser 11 260 $. Une centaine de boîtes de dons, disséminées dans autant de commerces de la région, ont récolté 5943 $, dont 4218 $ proviennent des clients du Dyyb’s Café. Un phénomène qui a surpris les administrateurs de la Fondation comme les 11 organismes qui bénéficieront des dons.

Michèle Gariépy, vice-présidente de la Fondation et directrice générale d’Équijustice Arthabaska/Érable, a expliqué qu’un des premiers objectifs de cette campagne s’avérait de faire connaître leur organisation. «Notre mission est de soutenir les organismes communautaires de la MRC d’Arthabaska dans leurs activités de concertation et de consolidation, a-t-elle rappelé. On veut que l’argent soit distribué également entre les organismes qui participent à la campagne.» La Fondation compte 25 membres pour l’instant et les actions mises en place le sont de façon volontaire. Onze organismes ont contribué à la campagne : Accès Travail, l’Association des proches aidants, l’Association le PAS, Calacs Unis-vers-elle, Carrefour d’entraide bénévole des Bois-Francs, Équijustice, Espace Centre-du-Québec, L’Autre Fabrik, l’Association des familles monoparentales ou recomposées La Source, la Maison des jeunes Le Trait d’Union et le Support.

Récompenser autrement

«On avait créé un petit concours et Le Dyyb’s Café est le commerce qui a ramassé le plus de sous», a annoncé Mme Gariépy en conférence de presse. On a remis un certificat à Delby Lessard, propriétaire de l’entreprise. Cette dernière a, en outre, accepté de conserver une canne Unis pour les gens d’ici à longueur d’année sur son comptoir, s’engageant du coup comme partenaire de la Fondation. «Lorsqu’il n’y a pas de service aux tables, il n’y a pas de pourboire à donner. J’aime mieux donner de la valeur moi-même à mes employés, en considérant leurs expériences, leurs accomplissements et leur motivation. Les clients ne donnent pas le même montant à chacun et ça fluctue selon le type de consommation. Je trouve plus équitable d’encourager les employés à ma manière tout en redonnant à la communauté et à notre région», a indiqué Mme Lessard. Les organismes viennent en aide à nos proches et nos aînés, notamment, et ça devient motivant pour tous d’y contribuer, a-t-elle affirmé.

Linda Bouchard, coordonnatrice de l’Association des proches aidants, a invité la population à assister au spectacle de Suzanne Lainesse et Éric Mercier, le samedi 9 novembre à 20 h 30, au Carré 150. Les deux artistes remettront tous les bénéfices à la Fondation Unis pour les gens d’ici.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des