Championnat du monde de para-athlétisme : une quatrième sélection pour Guillaume Ouellet

Par Matthew Vachon
Championnat du monde de para-athlétisme : une quatrième sélection pour Guillaume Ouellet
Guillaume Ouellet (Photo : Matthew Murnaghan, CPC)

Pour la quatrième fois de sa carrière, le coureur Guillaume Ouellet a été sélectionné pour représenter le Canada lors du Championnat du monde de para-athlétisme qui sera présenté, du 7 au 14 novembre, à Dubaï.

S’il concède que c’est toujours agréable d’être sélectionné pour représenter le Canada, le Victoriavillois d’adoption concède qu’il ne s’agit que d’une étape de plus vers son objectif principal. «Oui, c’est toujours plaisant de se tailler une place sur l’équipe canadienne. Cependant, avec les années, de faire l’équipe, c’est simplement une étape parmi tant d’autres. Mes objectifs sont plus élevés que de simplement faire partie de la formation. C’est le Championnat du monde mon objectif plutôt que de simplement être sélectionné», a exprimé celui qui fêtera bientôt ses 33 ans.

Pour l’occasion, il se concentrera uniquement sur l’épreuve du 5000 m. En 2017, lors du dernier Championnat du monde, Ouellet avait pris le 3e rang de cette épreuve. Il espère donc faire encore mieux cette fois-ci. «Il y a deux semaines, de concert avec mon entraîneur, j’ai décidé de me concentrer uniquement sur le 5000 m. Cette année, ça n’a pas été une très bonne année au 1500 m et je n’ai pas eu beaucoup de temps pour me préparer. Je n’avais donc pas grand-chose à gagner sur cette épreuve, mais plutôt à perdre. […] L’objectif, c’est de monter sur le podium et ultimement de gagner le 5000 m. Chaque championnat est plus difficile. Je m’attends de devoir sortir la meilleure course de l’année si je veux y arriver. Tout devra est aligné si je veux gagner. La chaleur qui régnera là-bas sera un aspect qui peut brouiller les cartes.»

De passage aux Jeux parapanaméricains de Lima, où il a mis la main sur l’or au 5000 m et sur la 4e place au 1500 m, à la fin du mois d’août, Ouellet a pris les dernières semaines pour se reposer quelque peu et recommencer à s’entraîner. «J’ai eu quelques journées plus tranquilles par la suite, mais je m’entraînais quand même. Je dirais que le reste de la semaine après mes compétitions aux Jeux parapanaméricains, j’ai fait un petit peu moins d’entraînements pour récupérer. Depuis ce temps, j’ai fait mes plus grosses semaines d’entraînements de l’année. Ça va vraiment bien. J’essaye d’en faire un important dernier bloc avant de m’envoler pour Dubaï.»

Ouellet se montre d’ailleurs enchanté par le lieu où se déroulera ce grand rassemblement sportif. «Je suis allé en 2015 à Doha au Qatar pour les Mondiaux. J’avais fait un petit camp d’entraînement à Dubaï. C’est donc la deuxième fois que j’y vais. C’est vraiment une ville impressionnante. C’est un coin du monde très intéressant à voir.»

Le Championnat du monde de para-athlétisme se déroule aux deux ans. Ouellet a donc pris part au Championnat mondial de para-athlétisme de 2013, 2015 et 2017 avant celui de cette année. La course du 5000 m se déroulera le 14 novembre.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des