Apprendre, échanger et comprendre l’agriculture d’aujourd’hui

Communiqué
Apprendre, échanger et comprendre l’agriculture d’aujourd’hui
(Photo : gracieuseté)

Le 2 novembre, de 9 h à 17 h 30, les étudiants des programmes de Gestion et technologies d’entreprises agricoles en production légumière et fruitière biologique, en production animale ainsi qu’en production urbaine du Cégep de Victoriaville, en collaboration avec le Centre d’innovation sociale en agriculture du Québec (CISA) et le Cégep de Victoriaville, accueilleront les participants à la troisième édition du Salon des modes alternatifs d’établissement. D’ailleurs, le Cégep de Victoriaville ouvrira ses portes pour l’occasion.

Le Salon des modes alternatifs d’établissement consiste en une journée de conférences regroupant plusieurs acteurs qui sont liés à la relève agricole tant régionale que provinciale. Différents organismes œuvrant dans les milieux agricoles et pouvant aider la relève auront également la chance de se faire voir ainsi que de transmettre certaines informations. Les étudiants en agriculture ainsi que les aspirants agriculteurs, apparentés ou non, auront aussi l’occasion de pouvoir échanger avec ces mêmes individus de manière plus personnelle pour préciser leur projet.

Les buts de la journée

Mettre de l’avant des renseignements pertinents permettant aux participants de mieux développer leurs projets futurs d’établissement;

Permettre de faire mieux comprendre les différentes étapes;

Contribuer à l’innovation dans le domaine de l’établissement et à la réflexion commune face aux possibilités;

Favoriser la discussion et le réseautage au sein du monde agricole québécois.

Le Salon des modes alternatifs d’établissement est une initiative étudiante organisée, depuis maintenant trois ans, par les différents profils du programme d’études en Gestion et technologie d’entreprise agricole du Cégep de Victoriaville.

L’origine de ce salon repose sur la volonté de la nouvelle génération d’aspirants au métier de la terre de s’imprégner de la réalité du démarrage d’entreprise dans le secteur agricole. Comme l’avance monsieur Pronovost dans son Rapport, «les entrevues réalisées et les cheminements racontés indiquent très nettement que les candidats à la relève sont nombreux, motivés et plus qualifiés que jamais».

D’ailleurs, nous pouvons le remarquer au Cégep de Victoriaville, le nombre d’inscriptions a plus que doublé ces cinq dernières années pour maintenant atteindre plus de deux cents inscriptions. Cette hausse est observable dans les différents programmes de formation en agriculture un peu partout au Québec.

Comme le domaine agricole, la programmation de cette édition rassemble un large éventail de sujets. Pour cette édition 2019, le Salon se voit privilégier d’accueillir une invitée d’honneur qui saura vous plaire pour inaugurer la journée. Par ailleurs, contrairement aux autres années, les participants auront la possibilité de choisir les conférences auxquelles ils auront envie d’assister étant donné qu’au courant de la journée, plusieurs d’entre elles seront présentées en simultanée.

Ainsi, des exemples de manière de démarrer une entreprise en acériculture, en productions urbaines et en coopérative agricole seront présentés. Les sujets de la location de terre, de l’épuisement professionnel et des fiducies d’utilités sociales et agricoles (FUSA) seront également abordés. De plus, une activité dynamique pour les étudiants qui pourront commencer à imaginer leur projet d’entreprise pour certains ou bien le faire challenger pour d’autres. Le comité organisateur aussi la chance de recevoir des anciennes étudiantes du programme qui parleront de leurs expériences personnelle et professionnelle à la suite de leur graduation du collège.

Autrement, plusieurs kiosques d’intervenants du milieu permettront aux participants de se renseigner sur les organismes travaillant à l’établissement de la relève agricole et d’échanger sur différentes stratégies et informations pertinentes. La journée se conclura par une soirée musicale.

En plus de s’inspirer des conseils et des témoignages des nombreux conférenciers et conférencières de renom, les participants pourront challenger leur projet d’entreprise et visiter les kiosques des intervenants du domaine, tout en échangeant des stratégies et des renseignements avec leurs collègues.

Toutes les personnes intéressées par la question de la relève agricole et de l’établissement d’une entreprise agricole sont bienvenues à cet événement qui promet d’être riche en informations et en rencontres. L’entrée est libre. La participation à l’événement comprend le dîner, le café et la collation en matinée, l’accès à un vestiaire et le stationnement.

Pour davantage d’informations sur les heures, sur l’horaire de la journée et sur l’identité des panélistes, il suffit de se rendre à la page Facebook Salon des modes alternatifs d’établissement.

 

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des