Vincent Sévigny de retour et motivé

Par Matthew Vachon
Vincent Sévigny de retour et motivé
Vincent Sévigny (Photo : Denis Morin)

De passage à Los Angeles afin de prendre part au camp des recrues des Kings, Vincent Sévigny a été retranché par la formation californienne la semaine dernière. Bien qu’il aurait aimé participer au camp principal des Kings, il en est revenu avec une forte motivation et le désir de passer à l’échelon supérieur.

Retranché dans la journée de jeudi, Sévigny est passé voir ses parents à Québec une fois de retour au pays et dès le lendemain, il demandait à son entraîneur-chef Louis Robitaille de l’insérer dans la formation. «C’était important de jouer pour moi, car je voulais retrouver ma chimie avec les gars. Ça faisait longtemps que je ne les avais pas vus, c’était bien de les retrouver. Je voulais briser la glace en jouant une nouvelle partie de hockey junior. Ça me permet de me sentir prêt pour le début de la saison.»

Ce désir de jouer n’a d’ailleurs pas manqué de satisfaire le pilote victoriavillois, lui qui n’a pas hésité à louanger la passion de Sévigny. «Nous avons vu un Vincent excité de jouer. Il voulait absolument être sur la patinoire. Ça démontre son leadership et sa passion pour le jeu», a fait valoir Robitaille.

Niveau de jeu plus relevé

Après avoir pris part au camp de développement au cours de l’été, Sévigny confie avoir senti que le niveau de jeu était passé à un autre niveau lors du camp des recrues. «C’était beaucoup plus élevé comme calibre. Ça a cependant bien été dans mon cas. Je suis satisfait de ce que j’ai donné. J’ai fait de bonnes choses. En côtoyant des joueurs plus âgés, ça peut t’aider à devenir plus mature sur la glace.»

Lorsqu’il a été retranché par les Kings, la direction a pris le temps de rencontrer Sévigny afin de lui dire ce qu’elle avait aimé et ce qu’il devait améliorer. «Les dirigeants ont beaucoup aimé mon sens du jeu et les décisions que je prenais. Ils veulent cependant que je grimpe d’un échelon en ce qui concerne ma vitesse et ma masse musculaire. Je suis jeune, mais ils veulent que je sois encore plus gros physiquement.»

Sévigny gardera donc une place dans sa tête pour l’univers des professionnels cette année. Son objectif sera de recevoir une autre invitation, d’être repêché ou de signer un contrat éventuellement. «C’est mon rêve de percer et de jouer éventuellement dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Les conseils qu’ils me donnent, je les absorbe. Je suis comme une éponge. J’essaye de les appliquer afin de m’améliorer en tant que joueur et individu.»

Vers une explosion offensive?

À l’âge de 15 ans, lorsqu’il a amorcé son parcours dans le midget AAA avec les Estacades de Trois-Rivières, Sévigny avait obtenu huit passes en 39 parties, ce qui lui avait valu d’être choisi en deuxième ronde par les Tigres lors du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Lors de la campagne suivante, Sévigny avait fait des pas de géants, voyant sa production passer de huit à 29 points en 36 rencontres. Ses performances lui avaient d’ailleurs valu une nomination au titre de défenseur de l’année.

L’an dernier avec les Félins, Sévigny a obtenu 10 points en 67 rencontres. Avec ce qu’il a démontré depuis le début des parties préparatoires, il y a lieu de se demander si le jeune homme de 18 ans ne pourrait pas répéter sa courbe de progression. «Je risque de jouer plus de minutes comparativement à l’an dernier. Je vais donc tenter de faire la même chose que lorsque j’étais dans le midget AAA. Je vais donc tenter de poursuivre sur cet élan.»

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des