Les Vicas doivent limiter les revirements

Les Vicas doivent limiter les revirements
Jean Bourassa souhaiter guider son équiper parmi les quatre meilleures du circuit. Il soutient que le défi s’avère de taille, considérant la parité qui prévaut cette saison. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Depuis le début de la saison, la jeune formation midget des Vicas de Victoriaville a conservé un dossier de deux victoires et deux défaites au sein de la Ligue de football Montréal-Métro.

Installée au cinquième rang, elle espère terminer parmi les quatre meilleures équipes afin de participer aux éliminatoires et d’aspirer au championnat principal. Pour y arriver, l’entraîneur-chef Jean Bourassa soutient que ses protégés devront afficher une meilleure exécution en attaque.

«Nous devons limiter les erreurs, particulièrement les revirements. C’est ce qui nous a coûté la victoire lors de nos deux revers», a-t-il fait valoir. Il faut dire que les Rouges misent sur la présence de nombreuses recrues, notamment le quart-arrière Étienne Morin. Ce dernier, évoluant avec la formation bantam l’an passé, présente un potentiel indéniable, mais il doit traverser inévitablement une certaine période d’adaptation. Il tentera d’aider les siens à signer un troisième gain, dimanche (15 septembre), alors que les Vicas rendront visite aux Vikings de Laval.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des