Desjardins investit 30 000 $ dans la jeunesse

Desjardins investit 30 000 $ dans la jeunesse
Desjardins verse une aide de 30 000 $ sur trois ans à Partenaires 12-18. Sur la photo, Patrice Pinard (Partenaires 12-18 Arthabaska), Chloé Manningham (Partenaires 12-18 Érable), Maïna Tanguay (Comité 12-18 Saint-Pierre-Baptiste), Benoît Bélanger (Caisse Desjardins des Bois-Francs) et Paul Gagné (Caisse Desjardins de L'Érable). (Photo : www.lanouvelle.net)

La Caisse Desjardins des Bois-Francs et la Caisse Desjardins de L’Érable investiront un montant de 10 000 $ par année, dans le développement de la plus belle ressource de la région, ses jeunes, pendant les trois prochaines années.

Les administrateurs de Partenaires 12-18 Arthabaska/Érable ont d’ailleurs tenu à souligner fièrement le renouvellement de l’implication de cet acteur important du mouvement coopératif québécois auprès de l’organisme qui s’active dans plus de 20 municipalités et qui responsabilise plus de 250 adolescents directement en plus de s’adresser à plus de 1300 jeunes.

Le président du conseil d’administration de Partenaires 12-18 Arthabaska, Patrice Pinard, a rappelé que les moyens financiers dans les petites municipalités rurales se faisaient plus rares pour supporter les jeunes. «Les municipalités en font beaucoup, mais il en manque pour combler tous les besoins. Ce que fait Desjardins pour nous aider est énorme.»

Pour sa part, la vice-présidente du conseil d’administration de Partenaires 12-18 Érable, Chloé Manningham, a rappelé qu’il y a déjà plus de 20 ans que Desjardins s’implique dans l’équipe de partenaires financiers de l’organisme. Elle n’a pas manqué de féliciter ses administrateurs d’avoir toujours cru en Partenaires 12-18.

Siégeant sur le conseil d’administration depuis 2016, Mme Manningham s’est dite très bien placée pour réaliser la portée du geste de Desjardins auprès des jeunes alors qu’elle-même a pu se développer sur le plan personnel en s’impliquant dans le comité de sa municipalité pendant six ans et se développer sur le plan professionnel en profitant d’un stage au sein de Partenaires 12-18 à l’issue de sa technique en éducation spécialisée. Aujourd’hui devenue maman, elle souhaite que son enfant puisse lui aussi profiter des services de Partenaires 12-18 pour s’épanouir. Elle espère à cet effet que l’organisme jouira encore, à ce moment, du soutien de partenaires comme Desjardins.

«Nos jeunes représentent une richesse inestimable», a confié pour sa part le directeur général de la Caisse Desjardins de L’Érable, Paul Gagné. «Si par notre implication financière, nous pouvons faire une différence pour créer un environnement favorable leur permettant de s’épanouir, pour nous, c’est gagnant. Quand on connaît la qualité de l’organisation et le succès de l’organisme, c’est un incontournable pour Desjardins de pouvoir s’investir dans ce projet.»

Même son de cloche pour le directeur de la Caisse Desjardins des Bois-Francs, Benoît Bélanger, fier que son institution s’associe dans ce mouvement d’abord très ancré dans L’Érable avant de prendre beaucoup d’expansion du côté d’Arthabaska depuis trois ans.

Partenaires 12-18 prévoit utiliser les fonds versés par Desjardins dans son volet développement de la santé et son groupe de pairs aidants au travail qui vise à former des jeunes en relation d’aide pouvant intervenir pour aider d’autres jeunes vivant des problématiques.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des