Un 10e Rendez-vous Champs-peintres

Un 10e Rendez-vous Champs-peintres
L’ambiance du Rendez-vous Champs-peintres inspire bon nombre d’artistes. (Photo : www.lanouvelle.net archives)

L’artiste-peintre Paul Hébert reçoit encore cette année, dans le cadre du Rendez-vous Champs-peintres de Saint-Norbert-d’Arthabaska.

Pour lui, l’organisation se compare maintenant à un gros party de famille. Il attend donc avec impatience, et pour la dixième fois, les artistes et visiteurs, les 31 août et 1er septembre, entre 10 h et 16 h sur le terrain de l’église.

«J’ai gardé la même recette. Je ne pensais jamais que ça durerait aussi longtemps», a-t-il confié en entrevue téléphonique. Mais il semble que le concept, relax et convivial, fonctionne très bien puisque certains visiteurs et artistes reviennent année après année.

Pour lui et pour ceux qui y participent, le Rendez-vous Champs-peintres se veut une grande fête des arts visuels. Pas besoin de réserver son espace d’exposition, ni de payer pour y participer. Les artistes arrivent et s’installent selon l’espace disponible et leur imagination. «Certains viennent avec tout leur équipement et d’autres utilisent les murs de l’église pour appuyer leurs œuvres tout simplement. Cela fait en sorte qu’il n’y a rien de linéaire et que l’espace est rempli avec originalité», mentionne-t-il encore.

Artistes professionnels et amateurs sont donc conviés, sans flafla à participer. «Une bonne occasion pour ceux qui commencent de montrer ce qu’ils font», estime Paul qui a lui-même plusieurs symposiums derrière la cravate.

Puisque la participation est gratuite et volontaire, difficile à ce moment-ci de nommer les artistes qui seront sur place. Cela laisse place à la surprise pour les visiteurs et permet à ceux qui viennent y participer d’être dans un état d’esprit détendu qui permet de beaux échanges avec les visiteurs.

«On attend une vingtaine d’artistes, ce qui est pas mal la moyenne jusqu’à maintenant», dit encore Paul. Bien entendu, les invitations ont été lancées comme au sculpteur Daniel Martineau qui lui, a confirmé sa présence.

Au fil des ans, plusieurs visiteurs ont eu l’idée de faire du week-end de la fête du Travail, un circuit artistique. Ils se font un devoir d’aller faire un tour à Danville où s’y tient le Symposium des arts et puis un détour par Saint-Norbert où règne une autre ambiance. «Cela n’empêche pas que des artistes font de belles ventes ici aussi et nous ne sommes pas en compétition, plutôt en complémentarité», précise Paul Hébert.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Diane Boisvert Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Diane Boisvert
Invité
Diane Boisvert

Merci Paul pour ton accueil chaleureux ce fût une journée magnifique une très belle expérience, la premiere,et non la dernière .N ous nous sommes fait , Carlyne et moi ,de nouveaux amis . Merci encore et à bientôt