Une poutine de 3034 kilos et un nouveau record Guinness

Par Caroline Lepage
Une poutine de 3034 kilos et un nouveau record Guinness
Les ingrédients de la poutine la plus grosse au monde étaient étendus sur une très longue table et devaient permettre de servir plus de 6500 plats. (Photo : www.lanouvelle.net)

Le statut de Warwick comme fondatrice de la poutine a été couronné, samedi, en concoctant un plat de 3034 kilos de frites, sauce et fromage qui a permis de battre le record Guinness.

Jean Morin, le propriétaire de la Fromagerie Le Presbytère, était enchanté par cet exploit collectif, qu’il qualifie de «belle folie». Warwick vole ainsi à Trois-Rivières le titre de détentrice du record Guinness de la plus grosse poutine au monde, établi quatre ans plus tôt par Planète poutine, qui avait préparé un plat de 4410 livres, soit un peu plus de 2000 kilos.

M. Morin, qui est l’instigateur du projet, était ébahi par l’entrain, la discipline et la rigueur des quelque 400 bénévoles qui ont mis la main à la pâte, samedi. «Ça se déroule tellement mieux que prévu. C’est phénoménal», s’est exclamé le fromager.

La foule et toute l’équipe étaient en feu lorsque l’écran qui indiquait le poids de la poutine géante concoctée à Warwick a affiché, vers 18 h, 3034 kilos. Même si sa fromagerie est située à Saint-Élizabeth-de-Warwick, un village voisin, M. Morin tenait à battre ce record Guinness à Warwick et à offrir ce titre à la municipalité.

«C’est important! C’est à Warwick que la poutine est née», a-t-il commenté. À son avis, le parc Étoile d’Or était parfait pour accueillir cet événement, où des milliers de personnes s’étaient donné rendez-vous.

6500 billets

Selon la responsable de la billetterie, Nicole Vallée, 6500 billets avaient été vendus pour des portions de poutine de 400 grammes chacune lorsque le nouveau record Guinness a été établi. Les profits de cette activité seront entièrement remis à la Fondation À Notre Santé de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska.

«On ne voulait pas juste battre le record Guinness, on voulait faire une excellente poutine», a communiqué Étienne Bergeron, conseiller municipal et membre du comité organisateur de l’événement.

Les trois fromagers impliqués dans cette aventure, soit la Fromagerie Le Presbytère, La Fromagerie Victoria et La Fromagerie de Warwick ont fait transporter leurs sacs de fromage par des cyclistes, des piétons et des tracteurs jusqu’à leur livraison sur le site.

Une quarantaine de «joyeux friteux» s’occupaient de la cuisson des patates depuis le début de la journée, avec des friteuses dotées de paniers doubles. Elles étaient alimentées par 24 bombonnes de propane, contenant 400 livres chacune, offertes gracieusement par Hamel propane.

«Il n’y a plus de friteuses au propane disponibles au Québec. On a pris toutes celles qui étaient disponibles», a lancé le conseiller municipal. Les ingrédients de cette poutine étaient étendus sur une table géante, qui mesurait 60 pieds de longueur, 5 pieds de largeur et 10 pouces de profondeur.

«Plus la surface est longue, moins les risques d’affaissement sont présents», a expliqué Alain Pard, l’avocat mandaté pour monter le dossier du record Guinness.

Quatre balances à billes avaient été installées sous la table pour capter, en temps réel, le poids de la poutine, au fur et à mesure qu’elle était préparée.

Comme dernière étape, les bénévoles faisaient du travail à la chaîne pour se passer les nombreuses chaudières de sauce, préparée par Max Poutine, et qui ont été ajoutées à la toute fin pour garder le goût croustillant du populaire mets québécois.

Preuve

Depuis jeudi dernier, M. Pard était présent sur le site pour documenter la preuve, avec des photos, des vidéos ainsi que des déclarations de témoins, qu’il comptait soumettre à l’organisation du record Guinness. «Ils veulent certifier que le record n’est pas le résultat d’un montage», a justifié l’avocat.

La confirmation, qui attribuera cet honneur à la municipalité de Warwick, est attendue d’ici la fin de 2019. En plus de ces instructions rigoureuses, une attention minutieuse devait être portée aux règles d’hygiène pour s’assurer que la plus grosse poutine au monde était cuisinée selon les règles du MAPAQ.

Les gens qui s’approchaient de la table géante devaient avoir un filet sur la tête, des gants et ne pas porter de bijou pour éviter toute contamination. «Il y a quatre personnes attitrées juste pour surveiller ça», a spécifié M. Bergeron. Celui-ci confirme que tout ce protocole implique une organisation titanesque. «Si un record Guinness était facile à atteindre, tout le monde le ferait», a-t-il conclu.

Partager cet article

9
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
normande laneuvilleAnneAlain LDouvilleLucie Bergeron Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
PASCAL
Invité
PASCAL

IMPRESSIONNANT!!!

Bravo
Invité
Bravo

Bravo, belle réussite ,mais il y a une interrogation doit-on se servir de ces événements pour ramasser de l’argent pour la fondation ,quand je vois à notre santé ca me surprend ,ne serait-il pas mieux de remettre comme c’était avant pour la fondation de l’hôtel Dieu d’Arthabaska ,ca l’attaque moins notre sante

Oui un gros bravo
Invité
Oui un gros bravo

Parfois il est bon de s’amuser pour une bonne cause et c’est bon pour la santé et le moral .alors un gros BRAVO ,

Nathalie champagne
Invité
Nathalie champagne

Felicitations
La poutine et la biere etient excellente 😏

Lucie Bergeron
Invité
Lucie Bergeron

Un gros bravo à tous les gens concernés pour la réussite de ce bel exploit…👍😉

Douville
Invité
Douville

Une simple information…
Qu’ est-il advenu du surplus de nourriture.
Vous projetiez 10,000 individus et, je crois avoir lu que vous en aviez reçu 6, 500 personnes….
Comme cela fait plusieurs kilos, je me questionnait sur la suite….
Un intrigué….

Alain L
Invité
Alain L

Il n’y a eu aucun surplus et aucun gaspillage. Une annonce est survenue aux alentours de 19h qu’il restait autour de 250 kilos de poutine de disponible et que les gens sans billets ou ceux qui désiraient un 2è service pouvaient aller se servir. Tout a été consommé jusqu’à la dernière frite et le dernier grain de fromage!

Anne
Invité
Anne

Félicitations! Une amie de Vancouver dit avoir vue la nouvelle. Merci de faire rayonner la région!

normande laneuville
Invité
normande laneuville

Bravo à toute l’equipe