Jeux parapanaméricains 2019 : Guillaume Ouellet convoite deux titres

Par Matthew Vachon
Jeux parapanaméricains 2019 : Guillaume Ouellet convoite deux titres
Guillaume Ouellet (Photo : Archives)

Champion en titre de l’épreuve du 1500 m des Jeux parapanaméricains, le coureur Guillaume Ouellet espère conserver sa couronne et ajouter celle du 5000 m, sa distance de prédilection qui vient d’être ajoutée à la compétition, aux Jeux parapanaméricains 2019 de Lima au Pérou qui se dérouleront du 23 août au 1er septembre. 

«De revenir de là-bas avec une victoire au 5000 m et au 1500 m, ce n’est vraiment pas rêver en couleurs. C’est réaliste et c’est ça mon objectif. Je dirais que le défi sera le 1500 m, car le niveau est un peu plus élevé et ce n’est pas ma spécialité. De plus, ça va se dérouler après le 5000 m. Récupérer d’une telle épreuve avec deux jours de repos entre les deux courses, c’est court. J’ai hâte de voir la façon dont je vais reprendre mes forces. La stratégie de récupération entre les deux courses est ce qui va faire la différence pour les gars qui vont participer à ces épreuves», a souligné Ouellet.

Ayant dû composer avec des tendinites aux ischiojambiers de juillet 2018 à avril 2019, Ouellet est maintenant de retour en santé, ce qui se veut une grande victoire morale pour lui. «Chaque équipe a une signification différente. La première est toujours très spéciale, surtout quand tu reçois tes vêtements aux couleurs du Canada. Cette année, c’est une sélection particulière, car j’ai été longtemps blessé. Au cours de la dernière année, il y a eu des moments où j’ai pensé que c’était peut-être fini. Là, de revenir en santé à temps et de courir à nouveau, même si ce n’est pas la plus grosse équipe que j’ai faite, ça rend cette sélection encore plus spéciale. Je l’apprécie plus. Je me suis rendu compte qu’il n’y a rien d’acquis dans mon sport», a relaté celui qui en est à sa 6e sélection nationale.

Cette blessure, qui l’a forcé à prendre du recul, a du même coup changé la préparation qu’il voulait faire en vue des Jeux parapanaméricains. «J’ai dû changer plusieurs choses dans ma façon de courir et de m’entraîner. C’était un retour à la base. […] C’est loin d’avoir été une préparation optimale dans mon cas. Je ne suis pas où ce que je devrais être à un mois des Jeux, mais j’ai quand même fait un bon bloc d’entraînement depuis avril. Mon niveau de forme n’est pas à 100%, mais ça s’en vient.»

L’épreuve du 5000 m se déroulant le 24 août et le 1500 m trois jours plus tard, soit le 27 août, Ouellet considère que ce sera un test intéressant pour sa condition, mais aussi pour ses ischiojambiers. «Ce n’est pas quelque chose que j’ai fait très souvent, deux courses en quatre jours. Je vais pouvoir voir à quel point mes ischiojambiers sont rétablis.»

Le Victoriavillois d’adoption quittera pour le Pérou à compter du 18 août, soit une semaine avant sa première épreuve. La compétition de para-athlétisme à Lima 2019 se déroulera du 24 au 28 août.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des