Division B45 : le Cactus en bonne posture

Par Matthew Vachon
Division B45 : le Cactus en bonne posture
Marc-André Jodoin (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Alors que la dernière ligne droite de la saison s’amorce, le Cactus, premier de la division B45 et troisième du classement général, se retrouve là où il devrait être, soit parmi les meneurs de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ).

«Au début de l’année, nous avions bien commencé, mais nous avons ensuite connu une baisse de régime. Nous nous sommes posé des questions puis les gars ont bien répondu. Nous avons une très bonne équipe avec une très grande profondeur. Notre profondeur allait nous tirer vers le haut et c’est ce qui se produit en ce moment. Nous nous retrouvons là où nous devons être», a estimé l’entraîneur-chef Marc-André Jodoin.

Au cours des derniers jours, l’équipe victoriavilloise a notamment dû traverser une éreintante séquence de six parties en sept jours. Malgré l’ampleur du défi, le Cactus s’en est tiré avec quatre gains et deux revers. Ces défaites ont été essuyées au cinquième et sixième match du côté de Saint-Jérôme et Montréal alors que la fatigue commençait à se faire sentir. «Je ne pense pas qu’un entraîneur, considérant cet horaire aussi chargé, s’attend à ce que son équipe en gagne six en ligne. Mes joueurs ont très bien performé. Ils ont bien joué en défensive et mes lanceurs ont été extraordinaires. Les frappeurs ont cogné quand c’était le temps. Globalement, c’était super. Dimanche, nous avons trébuché quelque peu, mais c’est difficile quand tu vas jouer un programme double sur les terrains adverses. Les équipes t’attendent.»

La sixième et dernière partie de cette série a notamment opposé le Cactus aux Brewers, ces derniers deuxièmes au classement général. Les deux équipes ont la même fiche, mais le bris d’égalité va en faveur des Montréalais pour le moment. «C’est connu à travers la ligue, c’est difficile de les battre à leur domicile, comme c’est le cas pour nous à la maison. Ils l’ont prouvé dimanche.»

Au cours de cette séquence, Victoriaville a notamment signé deux importantes victoires face aux Blue Sox de Thetford Mines (2 à 1 et 2 à 0), leurs rivaux directs dans la division B45. Les Thetfordois sont maintenant à trois matchs des représentants des Bois-Francs. «C’est une très bonne nouvelle ces deux victoires. Quand on dit que ce sont des matchs de quatre points, c’est ça. Ça te permet de t’éloigner d’eux. Avec le nombre de parties qui restent à jouer, il est clair que nous souhaitons conserver la tête de la division afin d’avoir l’avantage du terrain. S’assurer du sommet de notre division serait un objectif assez réaliste à court terme.»

Ne rien tenir pour acquis

Avec la saison des vacances qui bat son plein, il n’est pas toujours facile pour le Cactus de compter sur tous ses soldats. Ainsi, selon Jodoin, il faut que les joueurs continuent de se présenter pour que les succès de l’équipe se poursuivent d’ici la fin de la saison, d’autant plus que le Cactus passera plus de temps sur la route qu’à la maison. «C’est un calendrier un petit peu plus difficile. «Il faut que les gars soient là. Par exemple, Rylan Sandoval est allé jouer dans la Can-Am pour trois parties. C’est une absence qui fait mal. D’autres joueurs profitent de vacances familiales, ce qui est normal. Il faut remettre les compteurs à zéro à chaque partie. Ce sera la même chose dans les séries. Aucune formation ne peut être prise à la légère», a insisté le pilote du Cactus.

Sa troupe reprendra le collier, vendredi soir à 20 h, alors que les représentants de l’Académie de Baseball Canada seront de passage au stade Rémi-Deshaies. Deux jours plus tard, le Cactus disputera un programme double aux Castors, à Acton Vale.

 

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des