7000 amateurs de bières à Plaisirs d’Été

Par Caroline Lepage
7000 amateurs de bières à Plaisirs d’Été
Les organisateurs Luc Dastous, Cindy Allaire et Jean-Noël Bergeron étaient très satisfaits du succès de l’événement Plaisirs d’Été, vendredi. (Photo : www.lanouvelle.net)

Plaisirs d’Été a battu un record d’assistance, vendredi, en accueillant 7000 amateurs de bières artisanales au Carrefour de L’Érable.

Les visiteurs ont pu savourer une trentaine de lignes de bières offertes par diverses microbrasseries québécoises, de 11 h à 23 h. Un bar à vin se trouvait aussi sur place pour ceux qui n’aiment pas la bière. «Le monde tripe. On a de tout», commente Cindy Allaire, responsable de l’événement qui vivait sa troisième édition.

Le nombre de kiosques de bières et de camions de rue avait été revu pour répondre à la popularité de l’événement. «Sérieusement cette année, c’est une coche au-dessus!», s’exclame l’organisatrice. Par exemple, celle-ci était fière d’avoir réussi à recruter la microbrasserie Pit Caribou de la Gaspésie qui permettait d’offrir plus de 200 litres de ses bières artisanales, en exclusivité.

En fin de soirée, toutes les réserves étaient passablement écoulées. C’était aussi le cas de la microbrasserie de Tingwick, Multi-Brasses, dont les bières offertes sur place étaient en forte demande.

Un rituel

L’événement coïncide avec le début des vacances de la construction. Pour plusieurs travailleurs, il s’agit du moment parfait pour se rassembler en plein air autour d’une bonne bière.

David Lavertu, de Princeville, vient faire son tour depuis trois ans, avec des proches. Vendredi soir, il appréciait sa soirée. «Ça s’améliore. C’est toujours de mieux en mieux! Ça coule. On n’attend pas trop et il y a plus de choix», constate celui qui a eu un coup de cœur pour la bière «Flaque ta toune» d’une microbrasserie de Charlevoix.

Des responsables de camions de rue, comme Julie Lefebvre qui gère Traiteur W, à Bécancour, s’étaient fait avertir de faire le plein de provisions parce qu’à Plessisville, les clients étaient nombreux à manger sur place.

Mme Lefebvre remarque que les visiteurs réclamaient davantage les spécialités de son menu que les plats traditionnels, comme les poutines régulières et les hot-dogs. Celle-ci n’avait d’ailleurs pas assez apporté de sauce brune qu’elle prépare avec des morceaux de bison marinés.

Formule gagnante

Bobby Houle, de Victoriaville, trouve que la formule qui se déroule pendant une seule journée est parfaite. «C’est un rituel! On vient quelques couples ensemble avec les enfants», souligne-t-il.

Mme Allaire trouve que le site du parc près de la rivière Bourbon, à Plessisville, permet à cet événement de se démarquer parmi les nombreux festivals de bières qui voient le jour au Québec.

Selon elle, la verdure, la rivière, les modules de jeux pour enfants contrastent avec les espaces asphaltés des autres événements. Son complice, Luc Dastous, est heureux que la météo ait été clémente encore cette année, malgré la pluie en début de journée.

Sur place, le chansonnier Christian Albert a animé les festivaliers qui étaient encore très nombreux à la fermeture, à 23 h. «De la bouffe et de la bonne bière, c’est très tendance», conclut Mme Allaire.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des