Église de Saint-Wenceslas : toutes les options étudiées

Par Marie-Eve Veillette
Église de Saint-Wenceslas : toutes les options étudiées
L'église de Saint-Wenceslas

La machine à rumeurs se fait aller par les temps qui courent à Saint-Wenceslas concernant l’avenir de l’église paroissiale. À un niveau tel, en fait, que le maire suppléant, Léo LeBlanc, se voit dans l’obligation de signer une mise au point pour faire cesser les cancans…

D’entrée de jeu, il souligne que la Municipalité ne s’est pas porté acquéreur du monument. «Ce n’est vraiment pas le cas», écrit-il dans une lettre ouverte acheminée au Courrier Sud.

Il confirme que des discussions ont été entreprises avec la fabrique de la paroisse Saint-Frère-André et l’évêché, l’an dernier, après l’adoption d’une résolution à cet effet, mais qu’il n’a jamais été question de négocier l’achat du monument. Plusieurs options ont été étudiées, dit-il, mais aucune n’a encore fait l’objet d’une approbation par le conseil municipal.

«Du travail sera probablement réalisé sur le projet tout au cours de l’année 2019 par le comité de l’église, mais aucune dépense n’est engagée au budget 2019», indique M. LeBlanc.

Il insiste également sur le fait que le conseil municipal consultera la population lorsque des avancées significatives (carnet de santé récent – possibilités de financement, etc.) auront été réalisées.

«Nous tenons à rappeler à la population que le conseil municipal n’a pas l’obligation de devenir propriétaire de l’église», poursuit le maire suppléant, citant en exemples les municipalités de Fortierville ou Sainte-Sophie-de-Lévrard, qui ont rejeté l’offre de l’évêché d’acheter l’église locale pour différentes raisons.

Il conclut en signifiant que le conseil municipal n’engagera pas indûment de montants d’argent provenant des taxes des citoyens sans que ces derniers n’aient eu leur mot à dire.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des