Différentes mesures, dont la gratuité, pour les stationnements du centre-ville

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Différentes mesures, dont la gratuité, pour les stationnements du centre-ville
Au total, 83 espaces de stationnement gratuit pour 30 minutes ont été aménagés (Photo : Ville de Victoriaville)

«Le mot-clé, c’est l’écoute», a dit le maire de Victoriaville, André Bellavance. Cette écoute des commentaires des citoyens et des commerçants a mené à l’adoption de nouvelles mesures entourant le stationnement au centre-ville. Et elles entrent en vigueur demain (jeudi).

Un total de 83 espaces de stationnement gratuits pour une durée de 30 minutes, une tarification unique pour tous les stationnements, y compris ceux de la rue Notre-Dame Est, et une durée maximale uniformisée des stationnements payants à quatre heures constituent les nouvelles mesures annoncées en début d’après-midi, mercredi, à l’hôtel de ville.

Le maire André Bellavance et le président de la SDC Quartier Notre-Dame, Martin Garneau (Photo lanouvelle.net)

En conférence de presse, le président de la Société de développement commercial (SDC) Quartier Notre-Dame, Martin Garneau, a d’abord pris la parole, soulignant, d’entrée de jeu, que les parcomètres appartenaient au passé, que ceux-ci se retrouvaient maintenant «chez les antiquaires».

Ils ont fait place à de «nouveaux jouets», des horodateurs qui permettent différents modes de paiement, par argent, par carte de crédit et par les téléphones intelligents. «Il y a eu une période d’adaptation, mais j’avoue que cela n’a pas été facile, ç’a été compliqué», a souligné Martin Garneau, tout en saluant l’ouverture et l’écoute de la Ville.

«Les autorités ont pris le temps d’écouter la SDC. De nombreuses rencontres ont été tenues, a-t-il dit. Ces échanges ont vu naître de part et d’autre des propositions tout en ayant une pensée pour la clientèle qui nous visite et pour les commerçants qui devaient jongler, jour après jour, avec les plaintes des clients.»

Commerçants qui, a continué M. Garneau, doivent lutter au quotidien contre le phénomène de l’achat en ligne

«Les commerçants et la SDC se battent fort pour montrer l’importance de la qualité des commerces. Car une ville sans commerces et sans centre-ville, ce n’est plus une ville», a fait valoir le président de la SDC.

Martin Garneau considère que les mesures annoncées «feront plaisir à la clientèle et aux commerçants, et aideront surtout les commerçants à se sortir la tête hors de l’eau pour réussir à montrer qu’on a un beau centre-ville et qu’on peut accueillir facilement les gens».

Les discussions avec la SDC, selon le maire Bellavance, se sont fort bien déroulées. «On s’est mis en mode écoute, car nous savions qu’avec une nouvelle façon de faire, les commerçants, mais aussi la Ville, allaient recevoir des commentaires. On a échangé sur la façon d’améliorer la prestation de services, soit de permettre aux gens de se rendre plus facilement dans les commerces et d’améliorer certains irritants. On tient à ce que le centre-ville soit fréquenté», a précisé le maire, conscient de cette réalité commerciale du fait que diverses options d’achat s’offrent aux consommateurs.

Les mesures

Une période de gratuité, la Ville le souhaitait dès la mise en place des horodateurs. «Au début, nous parlions d’un 15 minutes. Notre fournisseur de services nous avait fait savoir que les appareils le permettaient. Mais on n’a pu le faire avant. Il semble que du côté technique, ce n’était pas aussi facile qu’on nous l’avait dit», a précisé le maire de Victoriaville.

C’est plutôt une période de 30 minutes qu’on accorde aux consommateurs pour leur permettre des courses rapides.

(Photo Ville de Victoriaville)

Des affiches, mais aussi le marquage au sol, indiqueront les places gratuites de stationnement. On en trouvera 30 dans le stationnement Desjardins, 23 dans le stationnement Demers, 18 pour le stationnement De Bigarré et 12 dans le stationnement Thomas-Grégoire.

Ces places gratuites ne sont pas réparties un peu partout dans les stationnements, mais elles se trouvent collées sur certains commerces.

Par ailleurs, finie la double tarification alors qu’il en coûtait plus cher se garer sur la rue Notre-Dame Est. La tarification devient unique.

La tarification passe de 1 $ l’heure à 0,50 $, comme c’est le cas ailleurs dans les stationnements municipaux. Et dorénavant, il n’y aura plus qu’une seule zone de stationnement payant, de sorte qu’un usager, selon le temps qu’il lui reste, pourra se déplacer d’un stationnement à l’autre sans devoir payer de nouveau.

Des employés de la Ville, les agents de circulation, de même que des étudiants, faciliteront la transition et informeront les citoyens sur les mesures qui entrent en vigueur demain (jeudi).

«Nous sommes convaincus que cela aidera les citoyens à circuler, à consommer dans les commerces. Cela facilitera la tâche de tous et permettra une diminution des plaintes», croit le maire Bellavance, heureux de la collaboration avec la SDC, un travail qui porte fruit. «Et on va continuer dans ce sens-là. Nous demeurons à l’écoute et en constante réflexion pour améliorer la qualité de la prestation de services», a-t-il conclu.

Pour les commerçants, ces mesures constituent «un bon départ», a signalé Martin Garneau.

Le commerçant Éric Lecompte accueille très favorablement les nouvelles mesures. (Photo lanouvelle.net)

Présent à la rencontre de presse, le commerçant Éric Lecompte a accueilli très favorablement cette annonce. «C’est une excellente nouvelle. Ce sera apprécié de notre clientèle», a-t-il confié, précisant que les études réalisées montrent que les clients générant le plus d’achalandage ont une durée de fréquentation entre 15 et 25 minutes par commerce. «On peut ainsi croire que la majorité de notre clientèle sera en mesure de venir visiter nos commerces sans avoir la complexité de payer l’horodateur. Ce n’était pas tant une question d’argent que d’une question d’opération», a-t-il exprimé, tout en saluant l’écoute de la Ville et pour sa réaction rapide.

Quant à savoir si la Ville pourrait éventuellement accoucher d’autres actions, le maire a fait savoir qu’il fallait «laisser le temps au temps». «Je ne dis pas qu’on s’arrête là ou que demain matin on fera d’autres changements. Je suis convaincu que les mesures annoncées constituent une amélioration bénéfique tant pour les citoyens que pour les commerçants et qu’elles seront en place pour un bon bout de temps», a-t-il terminé.

Partager cet article

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Diane LRwl Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Rwl
Invité
Rwl

Superbe bonne idée! Espérons que d’autres villes vous copieront et liront cet article du début à la fin!!!

Diane L
Invité
Diane L

J ai faites une erreur en entrant mon no de plaque j ai pas corriger car l’argent était déjà dedans, mais j ai reçue une contravention de 30$ j ai même montrer ma copie qui restait du pas mal de temps rien à faire j ai été de suite à la ville pour me faire dire que je devais payer ,,,,, Et là on ajouté des places avec plus de temps ,,pas étonnant le centre ville bougeait pas trop Et je ne suis sûrement pas la seule qui a reçue une contravention assez coûteuse ,,,, La ville de Victoriaville m… Read more »