Enquête préliminaire pour les accusés de l’opération Palastre

Enquête préliminaire pour les accusés de l’opération Palastre
Plusieurs perquisitions avaient été effectuées en décembre 2018. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Deux journées, les 4 et 5 juillet, ont été prévues au palais de justice de Victoriaville pour l’enquête préliminaire des accusés de l’opération Palastre.

Yannick Lamontagne, Richard Dufort, William Trépanier-Provencher, Dominic Vigneault, Jonathan Barrette, Stéphane Bolduc, Guillaume Hébert, Éric Lacombe et Renaud Vaudreuil font face à différents chefs d’accusation.

L’opération Palastre remonte à décembre 2018 alors que 80 policiers ont effectué des perquisitions dans neuf lieux et dans deux véhicules.

Palastre visait le démantèlement d’un réseau de trafiquants. Selon la Sûreté du Québec, les individus arrêtés formaient un niveau hiérarchique supérieur d’une organisation criminelle contrôlant la vente de cocaïne et de méthamphétamine dans la région.

En décembre 2018, les policiers ont saisi quelque 700 g de cannabis en vrac, du haschich, environ 550 comprimés de méthamphétamine, de la cocaïne et des champignons magiques. Ils avaient aussi mis la main sur plus de 12 800 $ en argent, sur un poing américain et sur une arme à impulsion électrique.

Avant même cette opération, la police, en cours d’enquête, avait déjà procédé à la saisie de plus de 42 000 comprimés de méthamphétamine, de plus de 600 g de cocaïne et d’un montant de 32  000 $.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des