Mobilier de bureau : choisir le bon fauteuil de bureau ergonomique

Mobilier de bureau : choisir le bon fauteuil de bureau ergonomique

Travailler dans un bureau implique généralement de passer beaucoup de temps assis sur une chaise de bureau – une position qui ajoute du stress aux structures de la colonne vertébrale. Par conséquent, pour éviter de développer ou d’aggraver les problèmes de dos, il est important d’avoir un mobilier de bureau dont un siège de bureau ergonomique, qui soutient le bas du dos et favorise une bonne posture. Pour vous aider à choisir le bon fauteuil pour votre lieu de travail, faites appel à un professionnel du mobilier de bureau.

Quel type de fauteuil et mobilier de bureau ergonomique est le meilleur ?

Il existe de nombreux types de chaises ergonomiques disponibles pour une utilisation au bureau. Aucun type de chaise de bureau n’est nécessairement le meilleur, mais il y a certaines choses qu’il est très important de rechercher dans un bon fauteuil de bureau ergonomique. Ces éléments permettront à l’utilisateur individuel de faire en sorte que le fauteuil réponde bien à ses besoins spécifiques.

Cet article examinera la chaise de bureau traditionnelle, ainsi que les alternatives qui peuvent être utilisées comme une chaise de bureau qui peut être préférable pour certaines personnes ayant des problèmes de dos.

Quelles sont les caractéristiques d’un bon fauteuil de bureau ergonomique ?

Si l’on considère d’abord le style « conventionnel » d’un mobilier de bureau, il y a un certain nombre de choses qu’une chaise ergonomique devrait avoir, y compris :

 

  • Hauteur d’assise. La hauteur du siège de bureau doit être facilement réglable. Un levier de réglage pneumatique est le moyen le plus simple d’y parvenir. Une hauteur de siège qui varie d’environ 16 à 21 pouces du sol devrait convenir à la plupart des gens. Cela permet à l’utilisateur d’avoir les pieds à plat sur le sol, avec les cuisses horizontales et les bras à la même hauteur que le bureau.

 

  • Largeur et profondeur d’assise. Le siège doit avoir une largeur et une profondeur suffisantes pour supporter confortablement n’importe quel utilisateur. Habituellement, la largeur standard est de 17 à 20 pouces. La profondeur (de l’avant à l’arrière du siège) doit être suffisante pour que l’utilisateur puisse s’asseoir le dos contre le dossier du fauteuil de bureau ergonomique en laissant environ 2 à 4 pouces entre le dossier des genoux et le siège du fauteuil. L’inclinaison avant ou arrière du siège doit être réglable.

 

  • Soutien lombaire. Le soutien du bas du dos dans un fauteuil ergonomique est très important. La colonne lombaire a une courbure vers l’intérieur, et le fait de rester assis pendant de longues périodes sans soutien pour cette courbure tend à conduire à s’affaler (ce qui aplatit la courbe naturelle) et à solliciter les structures de la colonne vertébrale inférieure. Une chaise ergonomique devrait avoir un ajustement lombaire (hauteur et profondeur) pour que chaque utilisateur puisse s’ajuster correctement afin de soutenir la courbe vers l’intérieur du bas du dos.

 

  • Le dossier d’un fauteuil de bureau ergonomique doit avoir une largeur de 12 à 19 pouces. Si le dossier est séparé de l’assise, il doit être réglable en hauteur et en angle. Il doit pouvoir soutenir la courbe naturelle de la colonne vertébrale, en accordant une attention particulière au soutien de la région lombaire. Si l’assise et le dossier du fauteuil de bureau sont d’une seule pièce, le dossier doit être réglable dans les angles avant et arrière, avec un mécanisme de verrouillage pour éviter qu’il ne recule trop une fois que l’utilisateur a déterminé l’angle approprié

 

  • Matériau du siège. Le matériau de l’assise et du dossier du mobilier de bureau doit être suffisamment rembourré pour permettre une assise confortable pendant de longues périodes de temps. Il est préférable d’avoir un tissu qui respire plutôt qu’une surface plus dure.

 

  • Accoudoirs. Les accoudoirs des fauteuils de bureau doivent être réglables. Ils doivent permettre aux bras de l’utilisateur de reposer confortablement et aux épaules d’être détendues. Les coudes et les avant-bras doivent reposer légèrement et l’avant-bras ne doit pas être sur l’accoudoir pendant la frappe.

 

  • Pivotant. N’importe quel style conventionnel ou fauteuil ergonomique doit pouvoir pivoter facilement pour que l’utilisateur puisse atteindre différents endroits de son bureau sans effort.
Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des