Salle comble pour les élèves de l’Harmonie Vicas Inspiration

Photo de Manon Toupin
Par Manon Toupin
Salle comble pour les élèves de l’Harmonie Vicas Inspiration
La soirée a permis de rendre hommage à Josée Crête qui retraite de l'enseignement de la musique. (Photo : www.lanouvelle.net)

La salle Les-frères-Lemaire du Carré 150 était remplie, mercredi soir, de 800 spectateurs venus apprécier le spectacle de fin d’année des 190 élèves en concentration musique, l’Harmonie Vicas Inspiration, de l’École secondaire Le boisé de Victoriaville.

La soirée se tenait sous le thème du cinéma et a permis aux élèves de démontrer tout leur savoir-faire et les connaissances musicales acquises au cours de l’année scolaire qui se termine bientôt. Les musiciens de secondaire 1 ont lancé le bal en interprétant quelques pièces, tirées de films connus (c’était le thème après tout), dirigés par Marie-Élaine Turgeon. Les élèves se sont montrés très sérieux et professionnels malgré le fait que pour plusieurs, il s’agissait d’une première présence au Carré 150.

Ils ont été suivis par le groupe de secondaire 2, sous la baguette de Dominique Manuel. Ces jeunes ont vraiment impressionné la foule avec la précision de leur prestation, malgré le fait qu’ils ne sont en musique que depuis deux ans. Les prestations musicales ont été agrémentées de projections vidéos qui permettaient aux spectateurs de bien situer de quel film provenait la musique qui était jouée.

Les élèves de secondaire 3 ont également eu leur moment de gloire, dirigés par Guillaume Allard. Ce dernier a même eu à se battre avec Dart Vader, au début, celui-ci lui interdisant de diriger «son» hymne, «The Imperial March». De beaux clins d’œil tout au long du spectacle qui ont bien fait rire.

Les gens ont également eu l’occasion de voir et surtout d’entendre le Vicas Drumline qui a proposé un exercice musical rodé au quart de tour avant que l’Harmonie Vicas Inspiration (secondaire IV et V) n’entre sur scène, dirigée par Josée Crête. Pour elle, il s’agissait d’un dernier concert d’élèves puisqu’elle a annoncé sa retraite de l’enseignement il y a quelques mois. Une soirée assez émotive pour elle et l’animateur de la soirée, Pierre Luc Houde, n’a pas manqué de la taquiner à ce sujet.

D’ailleurs, il avait préparé quelques tours qui ont été joués à Josée, notamment grâce à la complicité des musiciens. Ainsi, lorsqu’elle a voulu les faire commencer à jouer et fait sa levée de baguette, les musiciens n’ont pas bronché, à son grand étonnement. À sa deuxième tentative, les jeunes ont joué faux et à la suite de cela, Pierre Luc a tenté d’expliquer les nouvelles fonctionnalités (Wi-fi) de sa baguette (qui permet même de mettre le piccolo à «mute»). Après ces petites plaisanteries, Josée et ses musiciens se sont mis à l’œuvre pour proposer quelques pièces de résistance. Josée a même joué du piano, le temps d’une pièce, une version de Jean-Pierre Lambert, musicien bien connu de Victoriaville décédé il y a quelques années qui a d’ailleurs cédé, à l’Harmonie Vicas, toutes ses partitions. Josée Crête a annoncé qu’une campagne de financement pour un système de classement pour remiser les partitions s’est terminée avec succès.

La directrice musicale a bien entendu été ovationnée à la fin de sa prestation et reçu plein de témoignages de gratitude par l’entremise de vidéos et une chanson interprétée par tous les élèves. Elle a rappelé qu’elle partait d’ici quelques jours avec les musiciens pour un voyage en France et en Suisse et que, malgré sa retraite de l’enseignement, elle ne serait jamais très loin.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des