Fin des émissions à Victoriaville

Photo de Matthew Vachon
Par Matthew Vachon
Fin des émissions à Victoriaville
(Photo : Denis Morin)

Malgré un très bon début de rencontre, les Tigres de Victoriaville se sont effondrés, ce qui a permis aux Huskies de Rouyn-Noranda de compléter le balayage en vertu d’une victoire de 6 à 2. L’espoir du Canadien de Montréal Joël Teasdale a inscrit un tour du chapeau.

Contrairement au troisième match, les Tigres ont connu un bien meilleur début de rencontre. Exploitant sa vitesse, Isaiah Gallo-Demetris a débordé la défensive adverse avant de battre le gardien Samuel Harvey à l’aide d’un tir dans la partie supérieure. Quelques instants plus tard, Mikhail Abramov a accepté la passe d’Anthony Poulin pour s’échapper, déjouant à nouveau Harvey à l’aide d’un bon tir dans le haut du filet. Cette avance a cependant été réduite de moitié sur un but d’un angle restreint inscrit par Peter Abbandonato. Alex Beaucage a par la suite ramené tout le monde à égalité lorsque son tir anodin, mal jugé par Tristan Côté-Cazenave, a dévié au fond du filet.

Dès le début de la deuxième période, Félix Bibeau a profité d’un quatre contre trois pour donner les devants une première fois aux visiteurs. Lors d’une autre attaque massive, Joël Teasdale a profité d’un Côté-Cazenave en déséquilibre pour marquer de derrière le filet. Ce but a alors mis un terme à la soirée de travail du vétéran gardien, Louis Robitaille envoyant le jeune Fabio Iacobo stopper l’hémorragie. Ce même Teasdale a par la suite ajouté un troisième but en avantage numérique pour faire 5-2 Rouyn-Noranda. L’espoir du Canadien a par la suite complété son tour du chapeau lors d’une énième attaque massive des Huskies.

Au terme de la rencontre, Louis Robitaille ne pouvait que concéder que les Rouynorandiens étaient tout simplement trop forts. «Ils ont démontré pourquoi ils forment l’équipe championne du calendrier régulier. Ils sont la meilleure équipe au pays pour une raison. Si tu fais une erreur, ils te la font payer. Je crois que nos jeunes ont grandi à travers cette série. Sur les quatre rencontres, nous en avons joué un seul vrai mauvais match, soit le troisième. Je suis donc très fier de la façon dont nous nous sommes comportés.»

Les Tigres avaient d’ailleurs connu un fort début de rencontre, se permettant de prendre les devants par deux buts. «Les gars voulaient. Le quatrième but qu’ils ont marqué nous a fait mal. Sans dire que nous avons abandonné, les gars sont ensuite tombés dans l’indiscipline tandis que les bonds favorables allaient de l’autre côté. Il y a eu beaucoup de frustration dans les dernières minutes. Quand tu donnes tout ce que tu as, tu crois en tes chances, mais ils sont revenus. C’est un peu désolant. Les meneurs se sont bien comportés jusqu’à la fin.»

L’occasion d’apprendre en regardant une telle équipe

Si l’issue de cette série est évidemment défavorable aux Tigres, Robitaille espère que ses jeunes joueurs pourront apprendre de cette expérience pour en sortir grandis. «J’espère qu’ils vont regarder les vidéos de chaque match pour observer des joueurs comme Rafaël Harvey-Pinard, Félix Bibeau et Noah Dobson se comporter. J’ai même invité nos joueurs à les regarder pratiquer. Ils se comportent comme des professionnels, des champions. Je ne commencerai pas à trop les vanter, mais il faut les regarder pour apprendre. Nos jeunes ont bien fait.»

Notes en rafale

– La liste des joueurs évoluant avec une blessure était assez importante chez les Tigres. Simon Lafrance (aine), Mikhail Abramov (subluxation de l’épaule), Félix Paré (deux épaules disloquées), Jérôme Gravel (poignet), Dominic Cormier (genou) et Vincent Sévigny (gastroentérite) étaient tous diminués.

– Sachant que Côté-Cazenave jouait avec une blessure, cela tend à expliquer les difficultés qu’il a connues au cours de cette rencontre, accordant quatre buts sur 12 lancers, dont trois qu’il aurait en temps normal dû arrêter. En relève, Fabio Iacobo a réalisé 21 arrêts sur 23 tirs. À l’autre bout de la patinoire, Samuel Harvey a lui aussi repoussé 21 rondelles sur 23 lancers.

– Cette rencontre a marqué la fin de la saison au niveau junior majeur pour les joueurs de 20 ans Dominic Cormier, Mathieu Sévigny et Simon Lafrance.

– À l’instar de mardi soir, les Félins ont accordé quatre buts en cinq occasions à court d’un joueur. Face à une force de frappe comme celle des Huskies, l’indiscipline ne pardonnait pas.

– Il y avait 2261 spectateurs pour assister à cette dernière rencontre de la saison des Tigres.

 

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Paulette Grenier Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Paulette Grenier
Invité
Paulette Grenier

WoW, partisane des Huskies et je trouve que cette article est une bonne hommage au tigre et aussi à nos Huskies!!! Merci!