Pronostics du second tour des séries dans la LHJMQ

Par Matthew Vachon
Pronostics du second tour des séries dans la LHJMQ
(Photo : Denis Morin)

La première ronde des séries éliminatoires a été chaudement disputée comme en témoignent les 47 matchs disputés, un record de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Ainsi, pour le plaisir, le www.lanouvelle.net se mouille à nouveau avec ses pronostics pour la seconde étape des séries du circuit Courteau.

  1. Mooseheads de Halifax contre 7. Wildcats de Moncton

Il s’en est fallu de peu pour qu’on ne voie pas les hôtes du tournoi de la coupe Memorial accéder au second tour. Ils ont en effet eu besoin de sept matchs pour disposer des étonnamment coriaces Remparts de Québec. Il est à souhaiter que cette petite frayeur fouette la troupe de l’entraîneur-chef Éric Veilleux. Elle devra notamment suivre les pas de Raphaël Lavoie, lui qui a obtenu 13 points lors de la première ronde.

De l’autre côté, les Néo-Écossais retrouveront les Wildcats, une équipe qui vient de causer une surprise en séries pour la seconde fois en autant de saisons. En subtilisant trois victoires sur la glace adverse, les protégés de John Torchetti, portés par le brio de leur gardien Francis Leclerc (moyenne de 2,54 et pourcentage d’arrêts de 93,2%), sont parvenus à surprendre le Drakkar de Baie-Comeau. Ils ont d’ailleurs réussi ce fait d’armes avec un Jakob Pelletier largement diminué par une blessure et sans leur quart-arrière Jordan Spence, blessé lors du premier match.

Si les Mooseheads démontrent qu’ils ont appris de leurs erreurs, ils devraient être en mesure de se défaire de Moncton. À moins que Leclerc en décide autrement?

Halifax en 6

  1. Océanic de Rimouski contre 5. Screaming Eagles du Cap-Breton

Certains croyaient que les Saguenéens de Chicoutimi avaient les ressources pour causer une surprise face à l’Océanic, mais les Rimouskois n’ont rien voulu savoir. Ils les ont expédiés en vacances en quatre petites parties. Les meneurs que sont Alexis Lafrenière (huit points), Jimmy Huntington (sept points) et Charles-Édouard D’Astous (six points) ont été dominants en attaque tandis que le gardien Colten Ellis n’a laissé que des miettes aux Sags (moyenne de 2,04 et pourcentage d’arrêts de 92,6%).

De leur côté, les Screaming Eagles, quelque peu décevants en saison régulière, sont passés en deuxième vitesse pour le début des éliminatoires, chassant les Islanders de Charlottetown du portrait en six rencontres. Mitchell Balmas a bien illustré pourquoi Marc-André Dumont a fait son acquisition lors du dernier repêchage, obtenant 11 points. Le gardien Kevin Mandolese a été très solide devant son filet (moyenne de 2,43 et pourcentage d’arrêts de 91,9%).

Les protégés de Serge Beausoleil, misant sur plus de talent et d’expérience, devraient cependant avoir le dessus sur ceux de Dumont lors de cette confrontation.

Rimouski en 6

  1. Huskies de Rouyn-Noranda contre 4. Tigres de Victoriaville

Alors que tout le monde s’attendait à un véritable carnage de la part des Huskies, Justin Blanchette et les Cataractes ont offert une farouche opposition, forçant Rouyn-Noranda à disputer six parties pour les éliminer. Cela pourrait avoir donné un coup de fouet aux Rouynorandriens qui voudront passer en demi-finale en cinquième vitesse. Ils retrouveront sur leur route des Tigres qui ont dû s’accrocher pour éliminer en sept parties les Foreurs de Val-d’Or grâce à un but d’Olivier Mathieu en prolongation.

La force de frappe offensive et l’hermétisme défensif des Huskies ont attiré les éloges de toute part cette saison, avec raison. Cette série, à l’instar de celle entre Rouyn-Noranda et Shawinigan, prendra des airs de Goliath contre David. Comme Blanchette l’a fait, le gardien des Tigres Tristan Côté-Cazenave devra notamment voler le spectacle si Victoriaville veut vraiment croire en ses chances.

Rouyn-Noranda en 5

  1. Voltigeurs de Drummondville contre 3. Phoenix de Sherbrooke

Cette série entre deux rivaux naturels devrait donner droit à un bon spectacle, mais malgré toute la bonne volonté des Sherbrookois, ce sont les Voltigeurs qui devraient se sauver avec la victoire plutôt rapidement.

Le joueur étoile drummondvillois Joe Veleno a été dominant une fois de plus contre les Olympiques de Gatineau, amassant neuf points en cinq petites parties. Il sera évidemment bien appuyé par des joueurs comme Maxime Comtois, Nicolas Beaudin ou encore Nicolas Guay, lui qui sera confronté à son petit frère Patrick.

Du côté du Phoenix, Samuel Poulin a été brillant face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, obtenant lui aussi neuf points en cinq rencontres. Félix Robert (huit points) et Alex-Olivier Voyer (sept points) ont également accompli du bon boulot. Le gardien Dakota Lund-Cornish devra être au sommet de son art si Sherbrooke veut l’emporter. Parlant de gardien, il sera intéressant de voir à quel moment les Voltigeurs retourneront Olivier Rodrigue dans la mêlée, lui qui a raté l’ensemble de la première ronde. C’est Anthony Morrone qui a assuré la protection du filet drummondvillois.

Drummondville en 5

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des