Lund-Cornish blanchit les Tigres

Photo de Matthew Vachon
Par Matthew Vachon
Lund-Cornish blanchit les Tigres
(Photo : Denis Morin)

Pour leur dernier match à domicile de la saison régulière, les Tigres de Victoriaville ont encaissé un revers de 2 à 0 contre le Phoenix Sherbrooke. Le gardien Dakota Lund-Cornish a signé le jeu blanc avec 30 arrêts.

Faisant preuve d’indiscipline et commettant des revirements en début de rencontre, les Tigres de Victoriaville ont ouvert la porte aux Sherbrookois. Lors de leur première attaque massive de la soirée, les Oiseaux ont vu la recrue de 16 ans Patrick Guay décocher un splendide lancer qui a ouvert la marque. Par la suite, alors qu’Olivier Mathieu purgeait une pénalité de quatre minutes pour bâton élevé, Félix Robert a doublé l’avance des visiteurs. Après une deuxième période où les deux équipes se sont échangé les revirements, le dernier tiers a vu les Tigres augmenter le rythme afin de créer l’égalité. Grâce au bon travail du gardien Dakota Lund-Cornish et de ses coéquipiers, le Phoenix a pu préserver la marque à 2-0. Les Félins ont tenté d’y aller le tout pour le tout en fin de rencontre en retirant Côté-Cazenave au profit d’un patineur supplémentaire, mais Victoriaville n’a pas pu acheter un but.

«Lors de la première période, nous avons commis beaucoup de revirements, ce qui a causé notre perte. Ça a mené à un avantage numérique et à leur premier but. Dans les cinq premières minutes de la rencontre, nous avions neuf revirements à notre fiche. C’est l’aspect du jeu que nous avons voulu travailler par la suite. En deuxième, ils ont tiré au filet et ils ont eu du temps de possession, mais ils n’ont pas eu de chances dangereuses comme en première. Lors du troisième engagement, nous avons vraiment bien joué», a estimé l’entraîneur-chef victoriavillois Louis Robitaille.

Jugeant que certaines présences étaient beaucoup trop longues lors des deux premiers tiers, Robitaille a passé quelques messages. «Nous ne jouions pas avec autant de hargne et d’intensité, car nos présences étaient trop étirées. Nous espérions créer une chance de marquer plutôt que de simplement travailler fort. […] Par exemple, Mikhail Abramov a étiré ses deux présences en troisième période. Nous n’étions pas contents, donc nous lui avons lancé un message en le gardant trois minutes sur le banc. Il a manqué l’avantage numérique notamment. Il était très au courant de ça. C’est important de continuer d’enseigner dans ces matchs. Avec les séries éliminatoires, nous continuerons de grandir.»

Notes en rafale

– Avant la rencontre, l’organisation des Tigres de Victoriaville a rendu hommage à la carrière junior de ses trois joueurs de 20 ans Mathieu Sévigny, Dominic Cormier et Simon Lafrance.

– Le Colisée Desjardins a accueilli 3328 spectateurs, ce qui correspond à la meilleure foule de la saison.

– Pendant que Lund-Cornish signait un jeu blanc de 30 arrêts, Tristan Côté-Cazenave réalisait 30 arrêts sur 32 tirs.

– Robitaille a mentionné en conférence de presse que l’organisation devrait accorder une journée de congé à certains de ses joueurs qui composent présentement avec de petites blessures. Il sera notamment intéressant de voir si l’équipe enverra dans la mêlée Simon Lafrance, lui qui aura la chance de disputer son 200e match en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Les Tigres reprendront l’action samedi en fin d’après-midi à compter de 16 h contre les Cataractes de Shawinigan.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des