6 mars 1995 – Ferrari présente la F50

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
6 mars 1995 – Ferrari présente la F50

Le projet F130 (nom de code de la F50) débute à la fin des années 80, juste après la présentation de la F40 qui soulignait les 40 ans de la firme en 1987. C’est le fils cadet d’Enzo, Piero Ferrari qui supervise le projet. L’idée est de souligner le passé de la marque dans sa présentation, mais avec les avancées technologiques de l’époque derrière le volant. Ferrari va donc utiliser comme c’est la coutume un moteur V12 à aspiration naturelle, dérivée de la mécanique de Formule un, de 4,7 litres qui développe 520 chevaux. Même si sa cylindrée est plus modeste que certains concurrents de l’époque comme la McLaren F1 qui avait un V12 de 6,1 litres ou encore la Lamborghini Diablo à 5,7 litres, la F50 avec ses 5 soupapes par cylindres et ses bielles en titane offrait une vitesse de pointe de 315 km/h et pouvait accomplir un 0-100 km/h en 3,5 secondes.

Autre habitude chez Ferrari, seulement 349 exemplaires seront fabriqués pour entretenir le mythe Ferrari. Les modèles se vendront aux plus ardents Ferraristes, mais pour bien des amateurs la F50 ne frappe pas l’imaginaire comme l’a fait la F40 ou comme le fera la Enzo (ou la F60 plus tard). Même si elle concède du terrain à la Bugatti EB110 et la McLaren F1 au chapitre de la performance pure, la F50 demeure facile à utiliser au quotidien. Les 349 unités seront vendues entre 1995 et 1997. Cette voiture qui devait souligner les 50 ans de Ferrari arriva donc deux ans trop tôt sur le marché et cessa de se vendre au moment des 50 ans de Ferrari qui présentera la succession de la F50, la F60 au Salon de l’auto de Paris en 2002.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des