Un 14e enfant prévu pour septembre

Un 14e enfant prévu pour septembre
La famille de Stéphanie et Claude va de nouveau s'agrandir en septembre. Sur la photo, sont absents deux de leurs 13 enfants. (Photo : gracieuseté)

Stéphanie Philibert accouchera de son 14e enfant en septembre. La maman de 43 ans a appris l’heureuse nouvelle au cours des premiers jours du mois de janvier.

Il s’agira de son 11e enfant avec son conjoint actuel, Claude Nadeau, 54 ans, les trois premiers étant issus d’une autre union. Au cours de la dernière année, le couple princevillois a beaucoup fait parler de lui dans les médias en raison de sa très grande progéniture.

Cette fois-ci, Stéphanie n’a eu d’autre choix que d’avoir recours à la fécondation in vitro puisque les médecins avaient dû lui retirer les trompes de Fallope lors de son dernier accouchement qui avait nécessité une césarienne d’urgence en juin 2017.

L’implantation de l’embryon s’est déroulée le 31 décembre 2018. Ce fut assez stressant puisque nous en avions perdu un parce qu’il avait trop réchauffé. Cinq jours plus tard, Stéphanie apprenait cependant la bonne nouvelle via un test de grossesse à la maison. Une prise de sang est venue confirmer le tout dans les jours suivants.

«Au départ, je voulais subir l’implantation en septembre, mais je ne me sentais pas prête. J’avais trop peur que ça ne marche pas. J’ai finalement pris la décision en novembre. Il y a ensuite toute une série d’étapes à suivre.»

Vers la fin avril début mai, le couple pourra connaître le sexe de l’enfant. «Nous voulons le savoir et nous avons déjà nos choix pour les noms, qu’il s’agisse d’une fille ou d’un garçon», mentionne Stéphanie.

Serveuse au Limonadier à Victoriaville, Stéphanie est en arrêt de travail depuis le 14 janvier. Son compagnon, Claude, œuvre dans le domaine de la réfrigération à son compte. Le coût de la fécondation in vitro s’est chiffré à quelque 20 000 $. La famille pourra bénéficier d’un crédit d’impôt au fédéral.

Les trois enfants plus âgés de la famille ont déjà quitté le nid familial. Le plus jeune, Xavier, est pour sa part âgé de 23 mois.

Tous s’imaginent que la famille sera complète avec le bébé à venir. Selon Stéphanie, rien n’est moins sûr. «Comme il nous reste un embryon à la clinique, nous ne sommes pas fermés à en avoir un 15e. Tout dépendra du déroulement de cette grossesse», conclut-elle.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des